/news/politics
Navigation

Infrastructures: des municipalités demandent aux partis fédéraux de s’engager à doubler un transfert

Le premier ministre canadien, Justin Trudeau
PHOTO D'ARCHIVES, JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS Le premier ministre canadien, Justin Trudeau

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA – La Fédération canadienne des municipalités souhaite que tous les partis fédéraux s’engagent à doubler le transfert du Fonds de la taxe sur l’essence qui sert à financer des projets d’infrastructures.

«L’augmentation du transfert de ce Fonds éprouvé et fiable est la prochaine mesure la plus concrète que peut prendre le gouvernement fédéral pour améliorer la qualité de vie dans tout le pays», a fait valoir le président de l’organisation, Bill Karsten, par communiqué mardi.

Dans son dernier budget, le gouvernement de Justin Trudeau a déjà doublé le transfert du Fonds de la taxe sur l’essence pour cette année.

La Fédération canadienne des municipalités (FCM) soutient toutefois que cette source de financement ne constitue que 2 % des revenus municipaux. Le nombre de projets d’infrastructures qui sont reportés faute des fonds ne cesse d’augmenter, ajoute-t-on.

En plus d’exhorter les formations politiques à doubler le transfert du Fonds de la taxe sur l’essence, la FCM leur demande aussi de majorer son indexation de 2% à 3,5% par année.

«En doublant ce transfert pour un an, le budget de 2019 a catalysé le lancement d’un plus grand nombre de projets en attente, a noté M. Karsten. Nos concitoyens en voient déjà les résultats, et ces élections nous offrent la possibilité de maintenir pendant de longues années ces progrès qui améliorent la qualité de vie.»