/sports/baseball/capitales
Navigation

Les Capitales terrassent les Aigles à la maison

Les Capitales terrassent les Aigles à la maison
Photo DIDIER DEBUSSCHÈRE

Coup d'oeil sur cet article

Une poussée offensive de sept points dès les trois premières manches a mené les Capitales de Québec vers un gain de 12 à 3 contre les Aigles de Trois-Rivières, mardi soir, au Stade Canac. Une foule de plus de 4 000 spectateurs a été témoins de la performance impeccable de ses favoris.

Dans la victoire, les joueurs d’avant-champ Ryan Kiniry et TJ White ont chacun produit trois points sur trois coups sûrs. D’ailleurs, depuis son retour au jeu le 13 juillet dernier, White a connu d’excellentes sorties. Dans les dix derniers matchs, il affiche une moyenne de ,320.

«TJ amène une prestance qui déteint sur ses coéquipiers. C’est notre meilleur frappeur et ça paraît depuis qu’il est revenu. Il joue encore avec des petits bobos, c’est pour ça qu’il ne joue pas encore en défense, mais il fait un excellent travail», a louangé le gérant des favoris de la foule, Patrick Scalabrini.

Présentant une fiche alléchante de sept victoires, aucun revers et une moyenne de points mérités de 3,09 avant la rencontre de mardi, le partant des visiteurs, Garrett Harris, n’était pourtant plus que l’ombre de lui-même. Il a concédé six points sur six coups sûrs et cinq buts sur balles en seulement deux manches et un tiers de boulot.

Les rivaux de l’autoroute 40 croiseront à nouveau le fer pour le deuxième match d’une série de trois, mercredi soir, au domicile des Capitales.

Suspensions

David Salgueiro et Lachlan Fontaine des Capitales, ainsi qu’Austin Glorius des Champions d’Ottawa, ont été suspendus trois matchs en raison de la bagarre générale qui est survenue dimanche dernier, au Stade Canac.

«Salgueiro, c’est un bon jeune. Il veut s’améliorer et il apprend vite. Il faut dire qu’il vient d’un milieu difficile. Si on veut du positif avec un "kid" comme lui, il faut savoir gérer le négatif», a commenté Scalabrini au sujet du comportement de son joueur recrue.

Eduard Pinto, des Champions, devra pour sa part regarder les 10 prochaines parties de son équipe dans les estrades. La peine qu’il doit purger est plus importante que les autres belligérants en raison des deux coups de points qu’il a assénés au visage de Salgueiro après que ce dernier ait nargué les siens.

Calepin de notes

Le voltigeur Tyson Gillies, parti rejoindre Équipe Canada en vue des Jeux panaméricains de Lima, a été libéré par la formation québécoise. Scalabrini a pris cette décision en raison des nombreuses blessures qui accablent le Canadien depuis le début de la saison.