/entertainment
Navigation

Les ruptures de 2019

Coup d'oeil sur cet article

Côté cœur, la première moitié de l’année n’a pas été tendre avec certaines vedettes québécoises. Au cours des derniers mois, plusieurs d’entre elles ont dû composer avec de grands bouleversements quand leur couple a volé en éclats.

Voici des séparations qui ont pris le public par surprise. 

Louis-José Houde et Magalie Lépine-Blondeau 

 

 

Difficile – voire impossible – d’être plus discret que l’ont été Louis-José Houde et Magalie Lépine-Blondeau durant leur idylle qui s’est amorcée en 2015. Pourtant, l’arrivée de ce couple dans l’industrie du spectacle québécois en a fait réagir plusieurs. Absents des tapis rouges, n’apparaissant jamais ensemble, l’humoriste et la comédienne ont entretenu une liaison amoureuse pendant deux ans malgré des horaires respectifs très chargés. Devant les caméras et les micros, rarement ont-ils évoqué autre chose que leurs nombreux projets professionnels. Pas surprenant que ni l’un ni l’autre n’aient émis de commentaires quand l’Agence QMI a annoncé, en février dernier, que leur idylle avait pris fin. 

Mahée Paiement et Jean-François Comeau 

 

Photo Agence QMI, Toma Iczkovits

 

L’hiver québécois n’a pas épargné les amoureux. Le couple formé par Mahée Paiement et Jean-François Comeau fait partie des sacrifiés. Après avoir passé plus d’une décennie au bras l’un de l’autre et avoir fondé une famille comptant trois enfants (Eva, 7 ans, Philippe, 4 ans, et Gabriel, 2 ans), la femme d’affaires et son homme ont décidé de mettre un point final à leur belle aventure sentimentale. Ensemble dans leur entreprise, ils ont préféré faire les choses chacun de son côté. C’est Mahée Paiement qui a annoncé ce choix sur les réseaux sociaux en février. Puis, l’arrivée du printemps a apporté un vent de renouveau pour l’entrepreneure, dont le cœur s’est remis à battre. 

José Gaudet et Ève Nancy Ouellet 

 

ÉRIC CARRIÈRE/JOURNAL DE MONTRÉAL/AGENCE QMI

 

Sur les ondes d’Énergie, José Gaudet a lui-même abordé sa séparation en début d’année. Et il l’a fait sans cris ni larmes, précisant qu’Ève Nancy Ouellet, sa conjointe des 18 dernières années et mère de ses deux enfants, et lui avaient mis un terme à leur relation amoureuse. Il a tenu à envoyer un message d’espoir: il est possible de réussir sa séparation. Il s’est plus tard servi de la carte de l’humour pour parler de sa situation de papa célibataire ayant la garde des enfants une semaine sur deux, dans une vidéo où il donne des trucs aux hommes qui souhaitent éviter les lunchs compliqués pour leur progéniture. 

Caroline Néron et Réal Bouclin 

 

Sébastien St-Jean / Agence QMI

 

La vie sentimentale et le parcours en affaires de Caroline Néron n’ont pas rimé avec succès au début de l’année. D’abord, l’ex-dragonne a mis un terme à son histoire d’amour avec son mari, Réal Bouclin, se retrouvant en instance de divorce avec l’homme qu’elle a épousé à l’été 2015 et qu’elle avait commencé à fréquenter quelques années auparavant. Au même moment, on a appris que ses entreprises de bijoux se trouvaient dans une situation plus que précaire, voire au bord du gouffre financier. Heureusement pour elle, la faillite a été évitée en mai dernier grâce à un plan de restructuration. 

David Savard et Alexandra Papineau 

 

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

 

Longtemps, le visage de l’acteur David Savard a été associé à celui de sa collègue Catherine Proulx-Lemay. Pendant 18 ans, les parents de deux garçons ont formé un couple bien en vue. Si Madame a retrouvé l’amour dans les bras du comédien Jean-Moïse Martin, Monsieur a jeté son dévolu sur Alexandra Papineau, une ancienne candidate de la téléréalité Occupation double. Cette histoire a par contre été beaucoup plus brève que la première, car sa fin a été annoncée en avril, un an seulement après s'être amorcée, mais pas avant que soient prises et publiées plusieurs photos des anciens amoureux. 

Sophie Nélisse et Maxime Gibeault 

 

MARTIN ALARIE / JOURNAL DE MONTREAL / AGENCE QMI

 

Au cours des dernières années, les jeunes acteurs Sophie Nélisse et Maxime Gibeault ont donné deux chances à leur histoire d’amour. Ceux qui ont partagé avec brio la scène des Dieux de la danse à deux reprises avec une aisance déconcertante ont partagé à quelques reprises leur amour sur Instagram avec de très jolis clichés. Ils sont également apparus tout sourire lors de certains événements artistiques courus. Quelques mois après s’être retrouvés, les comédiens ont malheureusement dû se rendre à l’évidence que les choses ne se passaient pas comme ils le souhaitaient. Au début de 2019, Maxime Gibeault a confirmé que son ex et lui avaient pris des chemins différents, «pour le mieux». 

Ima et Paul Chenard 

 

Joël Lemay / Agence QMI

 

En avril 2018, la chanteuse Ima a vécu un grand bonheur en goûtant aux joies de la maternité, donnant naissance à son premier enfant, un garçon prénommé Siam. Par contre, elle ne se doutait probablement pas que, dès l’année suivante, elle occuperait le rôle de mère monoparentale. Au mois de mai dernier, l’artiste a confié au magazine 7 Jours que le père de l’enfant – le musicien Paul Chenard, qui est retourné vivre en Australie – et elle avaient dû se résoudre à mettre un terme à leur relation, qui en a surtout été une à distance. Elle a toutefois précisé qu’elle acceptait de composer avec les différentes réalités de deux continents. 

Sarah-Jeanne Labrosse et Olivier Larouche 

 

Joël Lemay/AGENCE QMI

 

Pendant cinq ans, la comédienne Sarah-Jeanne Labrosse a formé un couple avec le musicien Olivier Larouche. Si elle n’a pas étalé ses sentiments amoureux pour le batteur du groupe Human Human à outrance dans les médias, la Personnalité féminine de l’année au plus récent Gala Artis n’a pas cherché à refouler ses émotions quand il était question de celui qui partageait sa vie. Elle a déjà expliqué qu’elle ne parlait pas beaucoup de cette relation, car c’était «trop précieux». Au printemps, le conte de fées a toutefois pris fin. Généralement discrète sur sa vie privée, Sarah-Jeanne Labrosse n’a pas donné de détails à propos de cette rupture.