/news/currentevents
Navigation

Poussière de bauxite: des citoyens de Saguenay incommodés

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY – Des citoyens qui demeurent près des installations portuaires de Rio Tinto dans l’arrondissement de La Baie à Saguenay sont incommodés par de la poussière de bauxite.

L’entreprise décharge toujours ses navires de bauxite, une composante de l’aluminium, avec des camions plutôt qu’avec son convoyeur. Cet équipement a été endommagé par un incendie à la fin du mois de juin et n'est toujours pas réparé près d'un mois plus tard.

Depuis que les fardiers sont utilisés, les citoyens du secteur constatent que davantage de poussière de bauxite se retrouve sur leur maison.

«Ça part au vent et ça arrive sur nos fenêtres. On ne peut pas les ouvrir. J’imagine que la plupart des locataires sur la 1ere rue sont comme moi, mais ils n’osent pas parler. Sauf qu’un moment donné, il faut parler si on veut que ça se règle», a exprimé Claude Simard, qui demeure près des installations de Rio Tinto.

Selon Rio Tinto, le convoyeur qui a été endommagé par l’incendie devrait être complètement réparé d’ici la fin de la semaine, si tout va comme prévu. Les opérations pourront donc reprendre normalement.

L’entreprise soutient n’avoir reçu aucune plainte et rappelle qu'elle a implanté des mesures pour diminuer les impacts sur le voisinage.

«On a mis en place davantage de mesures de lavage et d’abat-poussière, précise la porte-parole de Rio Tinto, Claudine Gagnon. Il y a eu plus de camionnage, c’est certain. On n’avait pas le choix de procéder avec cette méthode-là.»