/entertainment/movies
Navigation

Un Québécois anime Le Roi lion

Louis Morriset a donné vie à des personnages dans la version 2019

Lion King
Photo courtoisie, Manuela Amon Le Québécois Louis Morriset a été embauché par Disney pour animer certains personnages du nouveau film Le Roi lion.

Coup d'oeil sur cet article

Les studios Disney ont fait appel au travail d’un Québécois pour ramener Le Roi Lion à l’écran. Louis Morriset a permis aux personnages de Simba, Nala, Mufasa et Zazu de prendre vie dans la nouvelle relecture du dessin animé classique.

Créer des animaux de toute pièce n’est pas une mince tâche. Et les faire parler, non plus. Ainsi, Louis Morriset a mis 13 mois de labeur afin d’animer les personnages durant diverses séquences d’une durée totale de... 60 secondes.

« Aucun animal n’a été utilisé pour le film, donc tout est créé par ordinateur. Alors oui, c’est beaucoup de travail. Mais c’est aussi très gratifiant quand on pense que le film permet aux gens de s’évader pendant deux heures », ajoute Louis Morriset.

Ils sont d’ailleurs nombreux à avoir répondu à l’appel du Roi Lion depuis sa sortie en salle, vendredi dernier. À ses trois premiers jours à l’affiche, la nouvelle superproduction de Disney a engendré plus de 2,3 millions de dollars au Québec.

Souvenirs d’enfance

L’expérience a été particulièrement marquante pour Louis Morriset, qui se souvient d’avoir visionné en boucle le film d’animation original, sorti en 1994. 25 années plus tard, le jeune homme originaire de la ville de Québec recevait les nouveaux dialogues, cette fois-ci enregistrés par Beyoncé, Donald Glover et compagnie, afin de leur donner vie grâce aux animaux de la jungle.

« J’ai grandi avec ce film-là, alors c’était vraiment quelque chose de spécial pour moi de travailler sur Le Roi Lion. J’ai été très émotif de faire l’animation du personnage de Mustafa [le père du héros, Simba NDLR] parce que sa voix est faite par James Earl Jones, comme dans le dessin animé », confie-t-il.

À seulement 25 ans, Louis Morriset a déjà travaillé sur d’immenses pointures du cinéma et de la télévision. Avant de joindre l’équipe du Roi Lion, le Québécois a fait ses classes sur des productions telles que Wonder Woman et Justice League. Au petit écran, il a, entre autres, contribué à donner vie au Mind Flayer, monstre proéminent de la plus récente saison de Stranger Things.

Tour du monde

Ces expériences l’ont souvent mené à travailler hors du Québec. Pour Le Roi Lion, c’est à Londres qu’il a posé ses valises le temps de terminer le film. Puis, il a mis le cap vers Munich, en Allemagne, où il travaille présentement sur « la suite d’une récente production hollywoodienne » dont il doit taire les détails pour l’instant.

« Mon travail me permet de voyager. Avant Londres, j’étais à Vancouver. Et là, après Munich, j’aimerais bien pouvoir travailler en Australie ou en Nouvelle-Zélande pour compléter mon tour du monde », rigole-t-il.