/finance/business
Navigation

Des membres de Desjardins toujours incapables d’activer le plan de protection d’Equifax

Ils sont laissés à eux-mêmes face à l’entreprise américaine

Coup d'oeil sur cet article

 Plus d’un mois après avoir été victimes d’une grave fuite de données confidentielles, des membres de Desjardins demeurent toujours incapables d’activer leur plan de protection avec la firme de surveillance Equifax. 

 De nombreux membres de Desjardins ont signalé au Journal mardi avoir rencontré ces derniers jours d’importants problèmes d’activation du plan de protection offert par la firme Equifax.  

 «On me dit que mon dossier est en échec et qu’un employé de Desjardins va me rappeler d’ici deux semaines pour régler le problème. On dirait des amateurs», a déploré mardi une membre de la coopérative de services financiers en furie.  

 Desjardins a offert à tous ses clients concernés par le vol de données personnelles, anciens et actuels, une surveillance du crédit de cinq ans chez Equifax, d’une valeur de 1200 $.  

 Or, même après avoir reçu un code d’activation de la part de Desjardins, de nombreux membres ne peuvent toujours pas compter sur le plan de protection d’Equifax appelé «Complet Superieur Equifax».  

 Ce forfait permet notamment de recevoir des alertes en temps réel lors de modifications à son score de crédit ainsi qu’à un accès rapide à son dossier de crédit.  

 «Une situation inacceptable», dénonce l’ex-enquêteur de la SQ et président de la firme de sécurité et d’enquête numérique Vigiteck, Paul Laurier, lui-même victime du vol de données chez Desjardins.  

  Selon ce dernier, Equifax «n’a tout simplement pas les infrastructures pour répondre à la demande» alors que le Mouvement Desjardins est «complètement dépassé par les événements».  

 Equifax, dont le siège social est situé à Atlanta aux États-Unis, compte sur une filiale canadienne, dont les bureaux sont situés à Toronto, en Ontario.  

 Desjardins se défend 

  «Nous sommes au courant de cette situation avec Equifax. Nous sommes en communication avec eux afin de régler la situation», a fait savoir mardi une porte-parole­­­ de Desjardins, Chantal Corbeil.  

 Selon cette dernière, les membres de Desjardins sont couverts par la protection d’Equifax à partir de la date de leur inscription (même s’il y a eu échec).  

 «Tous nos membres sont couverts par la Protection Desjardins qui comprend l’assistance restauration en cas de vol d’identité ainsi qu’un remboursement pour certains frais pouvant aller jusqu’à 50 000 $. De plus, si des transactions non autorisées étaient réalisées dans leurs comptes, les membres seront remboursés», a précisé la porte-parole.  

 Peu d’inscriptions jusqu’à présent  

  ►Nombre de membres touchés : 2,9 millions 

  ►Nombre de clients inscrits à Equifax : 465 000 (17 %) 

 Source : Desjardins