/weekend
Navigation

Une fantastique histoire!

Coup d'oeil sur cet article

Sans conteste l’un des romans les plus originaux de l’année. La chaîne HBO va d’ailleurs très bientôt diffuser la série télé qui en a été tirée.

<b><i>Lovecraft Country</i></b><br/>Matt Ruff<br/>Aux Éditions Presses de la Cité<br/>496 pages
Photo courtoisie
Lovecraft Country
Matt Ruff
Aux Éditions Presses de la Cité
496 pages

Comme chacun le sait, les États-Unis n’ont pas toujours été tendres envers les personnes de couleur. Et encore dans les années 1950, il n’était vraiment pas facile pour eux de se déplacer librement aux quatre coins du pays. Même armé du Guide du voyage serein à l’usage des Noirs – qui dresse la liste des restos, des garages ou des magasins acceptant de les servir –, Atticus Turner aura beaucoup de mal à rouler sans encombre jusqu’à Chicago, où il doit rendre visite à son vieux père grognon.

Mais dès qu’il arrivera à destination, Atticus aura la très mauvaise surprise de découvrir que son père n’a pas eu la patience de l’attendre et qu’il a déjà filé au pays de Lovecraft : Ardham, un patelin ultra raciste du Massachusetts qui ne figure sur aucune carte.

Attention, dangers !

Accompagné d’une amie d’enfance et de son oncle George (qui est lui aussi un grand fan de science-fiction), Atticus nous entraînera ainsi dans un bled perdu, peut-être peuplé de shoggoths. Car dans les environs, ce ne sont pas les signalements de personnes disparues qui manquent. Son père vient d’ailleurs d’en gonfler le nombre et dans l’espoir de le retrouver, Atticus devra entre autres se frotter aux membres de l’ordre de l’Aube antique, une secte ésotérique qui n’hésite pas à sacrifier des Noirs au cours de ses rituels magiques.

Aussi original que divertissant, un roman qu’on se promet déjà de glisser dans la liste de nos plus gros coups de cœur de l’année.

À LIRE AUSSI CETTE SEMAINE

The Kiss Quotient

Helen Hoang<br/>Aux Éditions Hugo<br/>346 pages
Photo courtoisie
Helen Hoang
Aux Éditions Hugo
346 pages

À première vue, ce roman peut rappeler Le théorème du homard de Graeme Simsion, qui mettait lui aussi en scène une jeune personne souffrant du syndrome d’Asperger prête à tout pour pouvoir enfin rencontrer l’âme sœur. La grande différence réside donc dans le traitement : dans ce roman-ci, l’héroïne n’hésitera pas à engager un « escort boy » pour apprendre à faire l’amour correctement...

Charles Manson par lui-même

Propos recueillis par Nuel 
Emmons<br/>Aux Éditions Séguier<br/>384 pages
Photo courtoisie
Propos recueillis par Nuel Emmons
Aux Éditions Séguier
384 pages

Ça va bientôt faire 50 ans que les horribles meurtres Tate-LaBianca, perpétrés par la famille Manson, ont été commis. Ayant côtoyé le gourou de cette secte bien avant qu’il ne devienne célèbre, le journaliste Nuel Emmons a pu obtenir de lui des centaines d’heures d’entretien entre 1979 et 1985. Dans ce livre dont Simon Liberati a signé la préface, on découvrira ainsi le vrai visage de Charles Manson.

L’art de voyager sans partir loin

Collectif<br/>Aux Éditions Lonely Planet<br/>224 pages
Photo courtoisie
Collectif
Aux Éditions Lonely Planet
224 pages

Un livre qui donne toutes sortes de bonnes idées pour sortir complètement du quotidien sans aller très loin. Quelques exemples ? Pendant 24 heures, éviter de toucher à tout ce qui est en plastique ; camper à l’arrière de la maison et faire griller des guimauves ; aller dans un parc pour y recenser au moins dix espèces d’oiseaux ; monter dans un train de banlieue et se rendre jusqu’au terminus pour en explorer les environs. Bref, de quoi s’amuser !

Mon assiette clean

Gwyneth Paltrow<br/>Aux Éditions Marabout<br/>270 pages
Photo courtoisie
Gwyneth Paltrow
Aux Éditions Marabout
270 pages

Par repas « clean », la comédienne Gwyneth Paltrow entend tout ce qui peut contribuer à améliorer le fonctionnement de notre métabolisme et de notre système immunitaire. Autrement dit, pas d’aliments transformés, pas de sucres raffinés, pas de produits laitiers, pas d’alcool et pas de viandes rouges. Ce qui ne l’empêche pas de proposer plein de recettes gourmandes et nourrissantes.

Frissons garantis

Cataractes

<b><i>Cataractes</i></b><br/>Sonja Delzongle<br/>Aux Éditions Denoël<br/>400 pages
Photo courtoisie
Cataractes
Sonja Delzongle
Aux Éditions Denoël
400 pages

À cause d’un glissement de terrain, le village serbe de Zavoï a été, en quelques heures seulement, entièrement englouti sous un torrent de boue et de pierres. Plus de 200 personnes ont ainsi perdu la vie et le petit Jan Kosta, trois ans, a fait partie des très rares rescapés.

Aujourd’hui hydrogéologue, Jan vit désormais à Dubaï avec femme et enfant. C’est donc là que Vladimir Krstic, un vieil ami d’études, ira pour le convaincre de revenir au pays : une centrale hydroélectrique a en effet été construite sur l’ancien site de Zavoï et des choses de plus en plus bizarres s’y produisent.

Eau là là...

Au nombre de ces choses bizarres, il y a la faille de la turbine numéro six et les fissures anormales qui ont commencé à se former dans le béton du barrage. Le mandat de Jan ? Établir rapidement un diagnostic approfondi de l’état des sols pour savoir s’il doit redouter ou non une catastrophe comparable à celle qui a jadis tué ses parents et presque tous les habitants de Zavoï. Mais ce n’est pas tout : certains employés de la centrale ont eu des hallucinations ou de brusques accès de violence, et nul ne sait où les moines du monastère le plus proche ont bien pu partir.

Une histoire complexe qui débouche sur une fin particulièrement déroutante. Mais on a aimé !