/entertainment
Navigation

Les déos

LIvre Les trappeuses
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Déo liquide pour d’sous d’bras sensibles

Quantité : 60 ml | Conservation : 1 mois dans un endroit sec, à l’abri de la lumière

INGRÉDIENTS

  • 40 ml d’hydrolat d’hamamélis (ou autre hydrolat au choix)
  • 20 ml d’alcool de grain pur (ou de vodka)
  • 1,25 à 2,5 ml de bicarbonate de soude
  • 8 gouttes d’huile essentielle de palmarosa
  • 4 gouttes d’huile essentielle au choix (pour l’odeur)

PRÉPARATION

  1. Ajouter tous les ingrédients dans un flacon vaporisateur stérile de 60 ml et mélanger. C’est tout !

En passant... les déboires du bic

Certaines personnes réagissent au bicarbonate de soude dans les déos : cela se manifeste sous forme de démangeaisons, d’irritation et de rougeurs. Dans notre recette de déo solide, on peut remplacer le bic par de l’argile blanche ou un mélange à parts égales d’oxyde de zinc et d’argile blanche.

La best alternative ?

Notre recette de déo liquide. Sinon, certaines personnes ont aussi du succès avec le lait de magnésie ou le jus de citron, appliqué directement sur les aisselles. Le jus de citron acidifie légèrement le pH naturel des aisselles et rend l’environnement inhospitalier pour les bactéries, qui ne peuvent plus se vautrer dans les protéines de sueur et nous faire sentir.

Attention ! Le citron est photosensibilisant. Si vous prévoyez vous faire bronzer les quatre fers en l’air, optez pour autre chose.

Déo solide pour aisselles naturelles

Quantité : 150 ml | Conservation : 6-12 mois dans un endroit sec, à l’abri de la lumière

INGRÉDIENTS

  • 90 ml d’huile de coco*
  • 60 ml de bicarbonate de soude
  • 60 ml de fécule d’arrow-root
  • 30 gouttes d’huile essentielle de palmarosa (ou autre huile essentielle anti-pu)
  • 20 gouttes d’huile essentielle au choix (pour l’odeur)
  • 5 gouttes de vitamine E (facultatif)
  • 30 ml de cire d’abeille (facultatif, pour la saison estivale)

PRÉPARATION

  1. Faire fondre l’huile de coco au bain-marie.
  2. Dans un bol, mélanger à la fourchette le bicarbonate et la fécule. Ajouter l’huile de coco fondue et mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse.
  3. Incorporer les huiles essentielles et, si désiré, la vitamine E.
  4. Verser dans un contenant hermétique et laisser figer au frigo

Avec la cire d’abeille

  1. Faire fondre la cire et l’huile de coco dans un bain-marie.
  2. Retirer du feu et ajouter le bicarbonate et la fécule. Bien mélanger.
  3. Incorporer les huiles essentielles et, si désiré, la vitamine E.
  4. Verser dans un contenant hermétique.

UTILISATION

À l’aide des doigts ou d’une petite spatule, prendre un peu de produit (la grosseur d’un petit pois par aisselle suffit). Appliquer sur l’aisselle et frotter, tout simplement (comme si on s’appliquait un beurre corporel).

* L’huile de coco est solide jusqu’à 23-26 °C. En pleine canicule, votre déo fondra si vous n’avez pas ajouté de cire d’abeille.

Extrait du livre

<b><i>À fleur de pots</i></b><br/>Petit grimoire des cosmétiques maison des Trappeuses<br/>Les Éditions de l’Homme
Photo courtoisie, Les Éditions de l'Homme
À fleur de pots
Petit grimoire des cosmétiques maison des Trappeuses
Les Éditions de l’Homme