/finance/opinion/columnists
Navigation

Quels sont les «meilleurs» placements sans risques

Coup d'oeil sur cet article

En cette période de faible taux d’intérêt, il n’est pas facile de trouver des placements sans risques qui rapportent un rendement le moindrement intéressant. Et les épargnants vont devoir prendre leur mal en patience pendant encore un bon bout de temps.

Pendant que les emprunteurs bénéficient de la faiblesse des taux d’intérêt, les épargnants, eux, se voient offrir un rendement rachitique sur leurs placements prudents tels les certificats de placement garanti (CPG), les dépôts à terme, les bons du Trésor, etc.

Que se passe-t-il ?

Les institutions financières ont réduit leurs taux d’intérêt (sur les prêts et les placements offerts) en prévision de la baisse prochaine du taux directeur de la Réserve fédérale américaine (la Fed).

Il est devenu quasi certain que la Fed va baisser demain son taux directeur d’au moins un quart de point de pourcentage, soit de 2,50 % à 2,25 %.

Minimum.

Plusieurs stratèges financiers croient que la Fed va réduire son taux d’au moins un autre quart de point d’ici quelques mois, pour le ramener à 2,0 %.

L’influence de la Fed

Cet abaissement du taux de la Réserve fédérale a évidemment une influence directe sur la politique monétaire de la Banque du Canada.

En dépit des pressions inflationnistes qui pourraient se faire sentir au Canada, la Banque du Canada serait bien mal placée d’aller à contre-courant de la stratégie monétaire américaine.

Bien que notre taux directeur (1,75 %) soit actuellement nettement plus bas que le taux américain (2,50 %), la Banque du Canada devrait le laisser à ce faible niveau tant et aussi longtemps que la Fed laissera le sien végéter autour de sa nouvelle cible de 2,0 %.

Que faire

En février dernier, Épargne Placements Québec (EPQ) offrait un rendement de 2 % sur ses obligations à taux fixe d’un an. Aujourd’hui, la « filiale » du ministère des Finances se montre moins généreuse dans la mise en marché des produits d’épargne et de retraite émis et garantis par le gouvernement du Québec.

Les obligations à taux fixe rapportent maintenant 1,75 % pour le terme d’un an. C’est un brin plus généreux que le Mouvement Desjardins avec son « épargne à terme » d’une année, dont le rendement offert n’est que de 1,50 %.

Les certificats de placement garantis (CPG) d’un an les plus généreux que j’ai trouvés cette semaine sont les suivants : B2B Bank (2,10 %) ; Royal Trust Company (2,10 %) ; Banque Royale (2,10 %) ; BMO Mortgage (2,10 %) ; Banque de Montréal (2,10 %) ; Banque Laurentienne (2,10 %) ; Banque Nationale (2,07 %) ; Banque Scotia (2,07 %) ; Home Trust Company (2,16 %) ; ICICI Bank Canada (2,14 %).

Chez les Credit Union (caisses populaires) de l’Ouest canadien, les rendements offerts sont encore meilleurs. On nous offre un rendement de 2,55 % pour un CPG d’une année. Où ? Notamment chez Implicity Financial, Accelerate Financial, Outlook Financial et Achieva Financial.

Pour votre information, les placements dans les Credit Union sont garantis, et ce, à la hauteur des montants investis.

La protection des dépôts n’est pas limitée à 100 000 $ comme c’est le cas avec les CPG offerts par les banques canadiennes, tout en étant protégés par l’Assurance-dépôts.