/entertainment
Navigation

Le ultimate: pour les mordus du disque volant

Ultimate freesbee
Photo Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

Le frisbee ne demande peut-être pas d’énormes efforts pour le lancer, mais dans sa version ultimate, le disque volant peut vous faire dépenser énormément d’énergie, en plus de développer votre esprit sportif au maximum.    

Le ultimate frisbee est un sport d’équipe durant lequel les joueurs doivent attraper le disque dans la zone de but de l’équipe défensive pour marquer des points.   

Apprendre à jouer n’est pas sorcier, selon Jérémy Tremblay, coordonnateur d’Ultimate Québec.  

Ultimate freesbee
Photo Simon Clark

«C’est comme au football. Les zones de buts sont aux extrémités du terrain. Lorsque le joueur a le disque entre les mains, il ne dispose qu’un pied de pivot pour le lancer à son équipier», explique-t-il.     

Le but est de marquer des points en progressant sur le terrain, en faisant des passes vers la zone de l’équipe adverse, pour ultimement s’y rendre et réussir à attraper le disque.   

Pour y parvenir, les joueurs doivent faire des sprints, des sauts, des lancers et réagir rapidement.   

Les ligues peuvent être mixtes ou pas et les joueurs de tous les niveaux peuvent trouver une équipe qui leur convient.  

Ultimate freesbee
Photo Simon Clark

 L’esprit sportif  

Puisqu’il s’agit d’un sport autoarbitré – chaque joueur veille au respect des règles du jeu –, le ultimate frisbee exige une grande responsabilisation des joueurs et un respect des adversaires.   

«On met l’emphase sur l’esprit sportif. Ça reste compétitif, oui, mais l’esprit sportif et le respect de l’adversaire sont mis de l’avant. Après chaque match, il y a un cercle de l’esprit sportif», poursuit M. Tremblay.   

Lors de ce cercle, les adversaires évaluent l’esprit sportif de l’autre équipe, ce qui donne un score d’esprit de jeu. Ce score peut servir en période de reclassement, surtout lorsque deux équipes ont des fiches équivalentes.   

Ultimate freesbee
Photo Simon Clark

De plus en plus, le frisbee gagne des adeptes bien au-delà des vacanciers à la plage, qui se lancent le disque pour se dégourdir.   

Le coordonnateur d’Ultimate Québec note que dans la région, le nombre d’adeptes a augmenté de près de 70 % entre 2015 et cette année.   

«Nous avions, en 2015, 1500 membres chez Ultimate Québec. Cette année, nous en comptons 2500. Au niveau junior, dans l’organisation du Réseau du sport étudiant du Québec, il y avait 45 équipes en 2016, alors qu’il y en avait 105 ce printemps», s’enchante M. Tremblay.  

Ultimate freesbee
Photo Simon Clark

 Pas encore aux Olympiques  

Cette discipline n’est pas encore aux Olympiques. « Mais on travaille fort en ce sens », termine le coordonnateur d’Ultimate Québec, ajoutant du même souffle qu’elle pourrait être en formule démonstration à Tokyo à l’été 2020.   

Le ultimate frisbee en détail   

  •  Le ultimate se joue entre deux équipes adverses  
  •  Les équipes peuvent être composées de quatre, cinq ou sept joueurs  
  •  Se joue à l’intérieur et à l’extérieur  
  •  Un match dure environ 70 minutes  
  •  Sans contacts  
  •  Une partie se remporte en 17 points  
  •  Plusieurs divisions existent : mixte, hommes, femmes, junior et maîtres