/news/provincial
Navigation

Un nouveau site qui plaît aux Fêtes de la Nouvelle-France

Elles pourraient être de retour au parc de l’Esplanade

À la maison de jeux de Mme Péan, on s’amusait à jouer à l’ancêtre du black-jack avec Xavier Gagné, aux Fêtes de la Nouvelle-France, dans le parc de l’Esplanade, dimanche.
Photo ANNIE T. ROUSSEL À la maison de jeux de Mme Péan, on s’amusait à jouer à l’ancêtre du black-jack avec Xavier Gagné, aux Fêtes de la Nouvelle-France, dans le parc de l’Esplanade, dimanche.

Coup d'oeil sur cet article

Les Fêtes de la Nouvelle-France se sont approprié le parc de l’Esplanade lors des quatre derniers jours et elles pourraient y retourner l’an prochain, à en croire la directrice générale de l’événement.

Le nouveau site, qui a permis de rassembler les offres de la programmation en un même endroit, a permis de concentrer l’événement dans un seul et unique lieu.

Lors des années précédentes, les activités étaient éparpillées à différents endroits et les festivaliers devaient arpenter les rues du quartier Petit Champlain pour s’y rendre.

Organisateurs heureux

« C’est un nouveau site, donc c’est difficile d’avoir des comparatifs. Mais la configuration est vraiment avantageuse. Il y avait toujours du monde. C’était encore plein à 30 minutes de la fin de l’événement. C’est un beau problème à gérer », observe la directrice générale Mélanie Raymond.

Mélanie Raymond.
Directrice générale
Photo JEAN-FRANCOIS DESGAGNES
Mélanie Raymond. Directrice générale

« Pour la logistique, c’est très positif. Ça rassemble toutes nos troupes dans un même lieu. Tout est très simple parce que tout est au même endroit. Ça nous rend beaucoup plus performants et ça crée une ambiance plus rapidement sur le site », ajoute-t-elle.

L’expérience a plu à l’organisation au point où la possibilité d’y présenter à nouveau l’événement en 2020 est envisagée.

« Ça se pourrait assurément. Il va falloir discuter avec Parcs Canada pour être certains que ça répond à leurs objectifs aussi. Mais les Fêtes de la Nouvelle-France sont un des festivals qui sied bien à la mission de Parcs Canada de faire découvrir nos racines », estime Mme Raymond.

« Très positif »

Aussitôt les festivités terminées, un bilan « très positif » a été dressé par les organisateurs. Les 5 à 7 Chic Choc et le retour du défilé des géants sont apparus comme des points forts de la programmation, selon Mélanie Raymond, en plus d’un achalandage intéressant qui reste toutefois à recenser.

« La place principale n’a pas dérougi depuis jeudi. C’est sûr que c’est positif, mais on ne sait pas encore à quel point », indique Mme Raymond.