/sports/hockey/canadiens
Navigation

Le CH n’était pas le premier amour de Victor Mete

Le CH n’était pas le premier amour de Victor Mete
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Même s’il a grandi à Woodbridge, en Ontario, le défenseur du Canadien de Montréal Victor Mete n’était pas un partisan des Maple Leafs de Toronto, ni même d’une équipe canadienne de la Ligue nationale de hockey (LNH). Il était plutôt un fervent amateur des Blues de St. Louis.

Dans une vidéo publiée par le Tricolore lundi, Mete a permis aux internautes de visiter sa résidence familiale, où sa chambre à coucher n’a pas tellement changé depuis sa tendre enfance. On peut y voir le logo d’une autre formation de la LNH tapissée sur son mur: celui des Blues, champions de la Coupe Stanley.

«J’aimais vraiment les regarder jouer [à la télévision] en grandissant. J’étais un grand admirateur de Brian Elliott», a-t-il confié au sujet du gardien de 34 ans, qui a passé cinq saisons (2011-2016) au Missouri.

Elliott a par ailleurs amorcé son séjour à St. Louis avec le trophée William-M.-Jennings, remis au gardien affichant la meilleure moyenne de buts alloués, en compagnie de l’ancien du Canadien Jaroslav Halak. En 38 parties en 2011-2012, il avait présenté une moyenne de 1,56, un taux d’efficacité de ,940 et une fiche de 23-10-4.

Ayant porté les couleurs de cinq équipes dans la LNH, Elliott a connu ses meilleurs moments avec les Blues. En 181 matchs, il revendique un dossier de 104-46-16, une moyenne de 2,01 et un taux de ,925.