/entertainment/music
Navigation

Cinq jours de blues à Donnacona

Le Festival débute mercredi avec un hommage à Stevie Ray Vaughan

The Paul DesLauriers Band
Photo courtoisie Le Paul DesLauriers Band

Coup d'oeil sur cet article

Les amateurs de musique en auront plein les oreilles au cours avec la 14e édition du Festival de blues de Donnacona, qui débute mercredi avec un hommage à Stevie Ray Vaughan.

La formation SRV Tribute Band lancera ces cinq jours de blues avec un concert gratuit qui sera présenté sous chapiteau, à 19h30, au parc Donnacona.

Cette prestation devait avoir lieu sur une scène extérieure aménagée au parc des Anglais, mais les organisateurs ont décidé de ne pas défier dame Nature pour cette nouvelle initiative avec l’organisme Culture Donnacona.

Cette 14e édition, qui se déroule jusqu’à dimanche, pourrait être la plus fréquentée de l’histoire du Festival. L’événement avait attiré, l’été dernier, autour de 5000 personnes.

«On a vendu le double de billets en prévente et en terrains de camping. Nous avons fait une offensive cette année du côté de Québec et on a hâte de voir les résultats. L’édition de cette année est très solide et relevée. Nous sommes le deuxième événement blues en importance au Québec après Tremblant», a précisé Michel Rochette, directeur des communications du Festival de blues de Donnacona.

Une «twist» de rock

Le Paul DesLauriers Band, qui sera en vedette dimanche sur la scène principale, sous chapiteau, avec Nanette Workman comme invitée, est, précise Michel Rochette, la grosse prise de cette 14e édition.

La formation québécoise qui vient de lancer l’album Bounce revient d’une série de spectacles en Allemagne, en Suisse, aux États-Unis et au Québec.

«Il y a une petite “twist” de rock dans le blues de Paul DesLauriers et c’est quelque chose qui plaît beaucoup aux amateurs. Ça se rapproche pas mal de ce que fait Joe Bonamassa. Paul DesLauriers aussi un excellent guitariste et il a le meilleur batteur en ce moment au Québec, Sam Harrisson», a fait remarquer Michel Rochette.

Du côté des découvertes, la formation Bywater Blues, de Toronto, est à surveiller, selon le directeur des communications. Le groupe, reconnu pour ses concerts relevés, s’inspire du soul, du blues et du gospel du sud des États-Unis.

«La chanteuse Meghan Parnell a une voix absolument sublime. Ce groupe me fait beaucoup penser à Derek Trucks et au Tedeschi Trucks Band», a-t-il mentionné.

On retrouve aussi, parmi les têtes d’affiche, The Lachy Doley Group, avec celui que l’on surnomme le «Jimi Hendrix» de l’orgue Hammond aux commandes, The Nick Moss Band & Dennis Gruenling, JP Soars & The Red Hots, Sue Foley et le Slam Allen Band.

La programmation détaillée et les informations concernant les billets journaliers et les passeports sont en ligne à donnaconablues.com.

 

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions