/news/transports
Navigation

Tragédie de l’autoroute 440: le ministre Bonnardel promet des changements rapides pour améliorer la sécurité

Coup d'oeil sur cet article

Le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, promet d’apporter «rapidement» des modifications à l’échangeur autoroutier ayant été le théâtre de la tragédie qui a coûté la vie à quatre personnes, lundi après-midi sur l’autoroute 440, à Laval.

«À court terme, il serait possible d’améliorer la sécurité de cette voie de desserte, qui en est une extrêmement importante», a affirmé en point de presse M. Bonnardel, qui s’est rendu sur les lieux du terrible accident en compagnie de son collègue Éric Girard, ministre responsable de la région de Laval et du maire de Laval, Marc Demers.

«Dans ces circonstances, la voie simple, la ligne simple qui empêche les automobilistes de rentrer directement par la voie de service, sera prolongée en amont. On va essayer rapidement de faire ça pour changer le comportement des automobilistes [...]», a ajouté le ministre des Transports.

François Bonnardel a également mentionné que d’autres voies de desserte et échangeurs qui pourraient présenter des problèmes similaires à celui de l’autoroute 440 où s’est produit la tragédie seront évalués prochainement dans la grande région métropolitaine et ailleurs dans la province.

Le ministre a toutefois rappelé que c’est d’abord et avant tout un changement de comportement chez les automobilistes qui rendra les routes plus sûres et plus sécuritaires.

 

Une opération à court terme

En entrevue à l’émission Dess de 11 à 13, mardi après-midi, sur QUB radio, une porte-parole du ministère des Transports du Québec (MTQ), Sarah Bensadoun, a elle aussi assuré que des améliorations seraient apportées rapidement.

«On est en train de planifier en ce moment même une opération de marquage qui viendrait davantage sécuriser les lieux», a-t-elle expliqué au lendemain du drame.

 

  • ÉCOUTEZ l’entrevue complète de Sarah Bensadoun du MTQ à Dess de 11 à 13:

 

«C’est une opération qu’on prévoit réaliser à très court terme. Donc, aussitôt qu’on est en mesure de faire les plans et de mettre en place l’équipe, on va le faire.»

En entrevue avec Vincent Dessureault, Mme Bensadoun a également rappelé qu’il s’agissait d’un secteur «hautement achalandé».

«En termes de circulation, on est quasiment à l’échelle de [l’échangeur] Turcot, puisqu’il y a 140 000 véhicules sur l’autoroute 440 et il y en a 160 000 sur la 15, a-t-elle précisé. On parle donc d’un souci au niveau de la capacité d’absorption de tout ce nombre de véhicules.»

«On sait qu’il y a de la circulation, on sait qu’il y a des accidents dans le secteur. Maintenant, la proportion du nombre d’accidents versus le nombre de véhicules, à l’heure actuelle, je ne suis pas en mesure de vous dire que c’est un site qui est considéré comme accidentogène par le ministère», a soutenu la porte-parole, quelques heures après la conférence de presse du ministre des Transports.

«Évidemment, on va recevoir le rapport d’accident de la Sureté du Québec (SQ), on va évidemment aussi recevoir les recommandations du rapport du coroner et évidemment on va y donner suite. On va analyser tout ce qu’on peut faire pour améliorer le secteur. Ça peut être un mélange de plusieurs interventions.»
 

Condoléances aux familles

Plus tôt en matinée, M. Bonnardel avait offert par le biais de son compte Twitter ses condoléances aux familles des victimes du grave accident survenu l’autoroute 440 ouest, entre le boulevard Industriel et l’autoroute 15.

Dans son plus récent bilan, la Sûreté du Québec a fait savoir que quatre personnes ont jusqu’à maintenant perdu la vie lors de cette collision. On déplore également 15 blessés, dont trois qui se trouvent toujours dans un état grave à l’hôpital.

Les circonstances exactes du drame n’ont toujours pas été établies par les autorités.

- Avec le JournaldeMontreal.com