/news/transports
Navigation

Les conducteurs devront payer plus pour emprunter le pont de l’A25

Coup d'oeil sur cet article

Dès le premier septembre, les automobilistes devront débourser 0,34$ de plus pour pouvoir emprunter le pont à péage de l’autoroute 25 en dehors des heures de pointe.

Concession A25, responsable de la gestion du pont, augmentera le péage de 2,38$ à 2,72$ dans l’espoir de réduire la quantité de véhicules qui y circule quotidiennement.

«C’est sûr que les prix ont un effet sur nos comportements de consommation», dit Pierre Brien, directeur des opérations de Concession A25.

Cette augmentation, une hausse de 14%, représente plus de 160$ par année pour un automobiliste qui traverse la rivière des Prairies cinq jours par semaine tout au long de l’année.

L’entente de partenariat qui lie la compagnie au ministère des Transports du Québec prévoit des hausses de tarifs lors de l’atteinte de certains seuils de trafic.

Comme le mentionnait le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE), l’achalandage ne doit pas dépasser 68 000 véhicules par jour. Il semble pourtant que le pont est victime de son succès. Si à son inauguration, en 2011, 30 000 personnes l’empruntaient quotidiennement, ce sont aujourd’hui 50 000 automobilistes qui l’utilisent.

Même s’ils sont mécontents, la plupart des automobilistes rencontrés par TVA Nouvelles ne changeront pas leurs habitudes. «On sauve 30 minutes aller, 30 minutes retour», témoigne l’une d’entre elles, résignée à payer la hausse.

Après celle de 2015, il s’agit de la deuxième hausse tarifaire du genre.