/news/transports
Navigation

Investissement «historique» à Lévis

Les gouvernements confirment le bouclage du financement de 87,9 M$ pour des voies réservées aux bus

Projet de voies réservées de Lévis
Photo courtoisie, Ville de Lévis Les futures voies réservées à Lévis seront aménagées sur le boulevard Guillaume-Couture, dans le secteur Desjardins et à l’approche de la tête des ponts.

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Lévis vient de voir confirmé « le plus important investissement d’infrastructure publique de son histoire », avec la concrétisation de 87,9 millions $ pour un projet de voies réservées aux autobus.

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, était tout sourire pour cette annonce commune des gouvernements fédéral et provincial, mercredi, dans le garage de la Société de transport de Lévis. Il l’a d’ailleurs qualifiée d’« historique » puisque jamais les ordres de gouvernement n’ont autant investi dans sa ville pour une infrastructure, a-t-il affirmé. « On peut dire mission accomplie ! » s’est-il enthousiasmé.

La ministre québécoise Marie-Eve Proulx, le maire Gilles Lehouillier et le ministre fédéral François-Philippe Champagne, mercredi.
Photo Simon Clark
La ministre québécoise Marie-Eve Proulx, le maire Gilles Lehouillier et le ministre fédéral François-Philippe Champagne, mercredi.

Pour l’occasion, le ministre fédéral de l’Infrastructure, François-Philippe Champagne, et la représentante du ministre des Transports François Bonnardel, la ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, étaient présents au côté du maire pour confirmer le bouclage du financement du projet de 87,9 millions $.

« Cette annonce est importante, car elle permettra d’améliorer la fluidité de la circulation, de diminuer la congestion automobile et de favoriser les transports actifs », a exprimé le ministre Champagne. « C’est une annonce des trois ordres de gouvernement qui va améliorer la qualité de vie. »

4,5 km de voies

Pour Lévis, qui a concocté son propre projet de transport collectif à la suite de sa défection du défunt projet de SRB, il s’agit d’aménager deux voies réservées aux autobus totalisant 4,5 km sur le boulevard Guillaume-Couture. Les véhicules qui y circuleront seront des autobus articulés. Le maire estime que ceci répond mieux aux besoins de sa population que les biarticulés qui étaient prévus dans le projet SRB.

Projet de voies réservées de Lévis
Photo courtoisie, Ville de Lévis

Les voies s’inséreront dans les secteurs les plus achalandés de la ville, soit le pôle Desjardins et l’approche des ponts. On prévoit élargir la chaussée, installer des stations de bus et des aires d’attente, ajuster les feux de circulation, modifier les trottoirs et ajouter des pistes cyclables, entre autres. On en profitera aussi pour faire le déplacement de certaines infrastructures municipales.

La somme de 87,9 millions $ avait déjà été consentie par le gouvernement provincial, qui attendait cependant la participation du fédéral. Celle-ci est maintenant confirmée pour la somme de 27,3 millions $. Le gouvernement du Québec déboursera 50 millions $ et la Société de transport de Lévis (STLévis) ajoutera 10,6 millions $.

Le maire estime que ce projet aidera à densifier le long de l’artère principale de la ville, Guillaume-Couture.

Prêtes en 2026

Le projet se mettra en branle dès 2021 pour une première phase. Mercredi, le maire prévoyait que les travaux seraient terminés en 2026. Il reste encore à déterminer si les voies seront au centre de la chaussée ou en latéral.

La ministre Proulx s’est dite convaincue que « plus d’automobilistes considéreront que le transport collectif est une solution valable ». La ville de Lévis, note-t-elle, a connu une croissance soutenue au cours des dernières années et la démographie amènera une hausse de la circulation.

Voies réservées

  • 4,5 km
  • Sur le boulevard Guillaume-Couture
  • Pour autobus articulés
  • Dans les secteurs Desjardins et Saint-Romuald
  • 87,9 M$, dont 50 proviennent du provincial, 27,3 du fédéral et 10,6 de la STLévis
  • Travaux entre 2021 et 2026