/entertainment/radio
Navigation

C'est fini pour Nathalie Normandeau à BLVD; elle écrira un livre sur sa cause

L’ex-politicienne Nathalie Normandeau, photographiée lors de sa toute première émission sur les ondes de BLVD 102,1 à l’automne 2016, se concentrera sur sa cause, cet automne, mais également sur la rédaction d’un livre qui portera sur celle-ci. 
Photo d’archives, Pierre-Paul Biron L’ex-politicienne Nathalie Normandeau, photographiée lors de sa toute première émission sur les ondes de BLVD 102,1 à l’automne 2016, se concentrera sur sa cause, cet automne, mais également sur la rédaction d’un livre qui portera sur celle-ci. 

Coup d'oeil sur cet article

L’ex-vice-première ministre Nathalie Normandeau, qui est toujours en attente de son procès en lien avec du financement illégal de partis politiques, renonce à son micro à BLVD 102,1, cet automne, pour se consacrer à la rédaction d’un livre qui portera sur son arrestation.

« C’est ma décision, j’ai vraiment une belle entente avec Leclerc Communications », indique d’emblée Mme Normandeau.

« Ils ont été très compréhensifs. Sans eux, je ne sais pas où je serais aujourd’hui », ajoute-t-elle, précisant du même souffle que l’entreprise lui a donné une chance, malgré son arrestation survenue six mois plus tôt.

C’est au terme d’une réflexion de plusieurs mois que l’ex-politicienne a décidé de ne pas reprendre son micro, cet automne. Elle indique que c’est d’un accord commun avec Leclerc.

« Mon objectif, cet automne, c’est de prendre du recul pour deux choses ; régler mon dossier avec la justice et coucher sur papier mon histoire, car jamais les enquêteurs de l’UPAC n’ont pris soin de me rencontrer pour obtenir ma version des faits », souligne-t-elle.

Après plus de trois ans d’attente pour son procès, elle ressent le « besoin profond de coucher sur papier la vérité ».

« Je n’ai jamais pu m’exprimer sur ce qui s’est passé, sur le motif de mon arrestation. J’ai besoin de l’écrire, poursuit-elle. Mon intégrité a été lourdement entachée et j’ai besoin de rétablir les faits. »

Mme Normandeau ne cache pas que son arrestation lui fait encore vivre des moments difficiles. Elle souhaite « nettoyer l’ardoise pour mieux rebondir ».

« Ça fait plus de trois ans que j’attends. Ma vie est en sursis, il faut qu’il se passe quelque chose, laisse-t-elle tomber. C’est difficile à vivre, je vis toutes sortes de préjudices sur le plan personnel. Un jour, je le raconterai. »

Détails inédits

Le livre portera sur son arrestation, mais Mme Normandeau donnera aussi des détails inédits au sujet de certaines décisions prises au courant de sa carrière de politicienne. « Je veux expliquer aux gens ce qu’était mon travail de ministre, mes motivations, et comment se sont prises certaines décisions ».

L’ex-politicienne et animatrice espère retrouver un micro dès 2020. Aucune offre ne lui a encore été présentée.

Leclerc Communications évoque que cette décision permettra à BLVD de prendre le virage musical rock souhaité.

Martin Dalair prendra la barre de l’émission du midi, qui deviendra le Rock Show.

Une saga judiciaire qui dure depuis 2016

Mars 2016 | Arrestation de Nathalie Normandeau — Congédiement du FM 93

Septembre 2016 | Embauchée à BLVD 102,1

Mars 2018 | Rejet d’une requête en arrêt des procédures

Avril 2018 | Suspension des procédures en attendant le débat sur la protection des sources journalistiques

Mai 2018 | Rejet d’une « requête en continuation » des procédures

Octobre 2018 | Enquête du BEI sur les fuites journalistiques

Mars 2019 | Le procureur général du Québec demande un nouveau report Nathalie Normandeau veut produire une réponse à la Cour suprême du Canada

Août 2019 | Nathalie Normandeau et Leclerc Communications annoncent la fin de leur association