/news/provincial
Navigation

L’armée canadienne achète un immeuble sur Pierre-Bertrand

La Défense nationale louait depuis 2008 la bâtisse située au 835, boulevard Pierre-Bertrand.
Photo Simon Clark La Défense nationale louait depuis 2008 la bâtisse située au 835, boulevard Pierre-Bertrand.

Coup d'oeil sur cet article

La Défense nationale injecte 8 millions $ pour l’achat d’un immeuble sur le boulevard Pierre-Bertrand, qui servira à héberger plusieurs unités régionales de la Réserve.

« Le ministère de la Défense nationale a décidé d’acheter un complexe afin de répondre aux besoins opérationnels actuels et futurs des unités de la Force de réserve dans la région de Québec », avance dans un courriel la porte-parole Jessica Lamirande.

« Cet achat se traduira par des économies d’environ 55,4 millions de dollars pour la population canadienne sur une période de 40 ans, et offrira des occasions d’optimiser notre portefeuille de biens immobiliers dans la région », poursuit-elle.

Il faut dire que l’armée louait depuis 2008 ce bâtiment situé au 835, boulevard Pierre-Bertrand. Il appartenait jusqu’à récemment à l’homme d’affaires Raphaël Soligo, président de Céramique Décor. La transaction a été conclue le 12 juillet 2019.

Baptisé le Complexe militaire Pierre‐Bertrand (CMPB), l’édifice a entre autres servi au cours des dernières années au 35e Groupe-brigade du Canada, au 35e Régiment des transmissions ainsi qu’aux Voltigeurs de Québec.

Selon l’évaluation municipale, le bâtiment et le terrain valent 7 425 000 $.

Autres possibilités

Cet investissement s’inscrit dans le cadre de la politique de défense Protection, Sécurité, Engagement du Canada. Le gouvernement souhaite notamment augmenter la taille de l’effectif de la Force de réserve pour atteindre un total de 30 000 membres, ainsi qu’améliorer l’équipement et les infrastructures militaires.

Le ministère mentionne avoir évalué d’autres possibilités avant de réaliser l’acquisition de l’immeuble, notamment la construction d’une nouvelle installation.

« Elles ont été jugées extrêmement coûteuses ou nécessitant un investissement à long terme », répond Mme Lamirande.

« Le CMPB est une installation moderne et fonctionnelle capable d’appuyer les besoins opérationnels et d’instruction de plusieurs unités de la Réserve pendant les 40 prochaines années », conclut-elle.