/entertainment/shows
Navigation

Le festival Éole en musique jusqu’à samedi à Matane

Coup d'oeil sur cet article

Matane va vibrer au rythme du festival Éole en musique jusqu’à samedi.

Le festival célèbre ses 10 ans cette année. 

L’an dernier, l’événement avait attiré 21 500 personnes. Les organisateurs s’attendent chaque année à recevoir entre 15 000 et 20 000 festivaliers. 

Les organisateurs réussissent un véritable tour de force depuis 10 ans, soit celui d’offrir une programmation aussi variée et que de qualité pour les festivaliers. 

Après 10 ans, les organisateurs, qui présentent aussi les Grandes Fêtes Telus, profitent maintenant d’une notoriété qui leur permet d’attirer des artistes de renoms. 

Selon le président de l’événement, Sébastien Noël, les deux festivals «ont pour mission de faire des festivals de musique populaire avec différents styles musicaux pour le plus de gens possible et avec différentes catégories d’âge». 

Pour la dixième édition d’Éole en musique, c’est le groupe punk Grimskunk qui devait lancer les festivités jeudi soir. 

Sylvain Cossette présentera pour sa part sa tournée des années 80 vendredi soir. 

Pour clôturer le festival, les organisateurs tenaient mordicus à recevoir les Cowboys fringants. 

«Les planètes étaient alignées, et on a été capables de les amener ici», se réjouit Sébastien Noël. 

Le ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme, Pablo Rodriguez, était de passage à Matane, mardi, pour faire différentes annonces. Son ministère a octroyé la somme de 13 000$ au festival Éole en musique.