/finance
Navigation

Les trop-perçus donnent des idées aux fraudeurs

Hydro-Québec demande à la population d’être vigilante

Coup d'oeil sur cet article

La société d’État a émis une mise en garde, vendredi matin, concernant l’utilisation de son nom dans des messages textes envoyés à des clients.

Elle invite les consommateurs à faire preuve « d’une grande vigilance » et à ne pas cliquer sur les hyperliens qui mènent vers un faux site web aux couleurs d’Hydro-Québec ou un site de virement Interac.

Jamais de textos

« Veuillez noter que la remise accélérée de 500 millions $ prévue dans le projet de loi 34 du gouvernement ne se fera pas par virement Interac. Un crédit sera plutôt appliqué à la facture des clients au début de l’année 2020 », indique la direction, précisant qu’elle ne communique jamais avec ses clients par messages textes.

« Si on vous demande un numéro de carte de crédit ou des informations confidentielles, ne fournissez aucun des renseignements demandés », poursuit-elle.

En juin, le gouvernement a annoncé qu’il allait retourner les 1,5 milliard $ perçus en trop par le fournisseur d’électricité au cours des prochaines années.

Les gens qui ont cliqué sur un hyperlien ou fourni des renseignements sensibles doivent communiquer avec leur institution financière. Hydro-Québec conseille également de signaler la fraude aux policiers.

Des indices

Heureusement, différents indices peuvent laisser paraître qu’un message est frauduleux.

Par exemple, un texte avec des fautes d’orthographe ou des tournures de phrases maladroites a bien peu de chance d’avoir été envoyé par Hydro-Québec.

Souvent, on remarque aussi que les fraudeurs invoquent toujours un problème fictif, comme un retard de paiement ou une atteinte à la sécurité, pour hameçonner leurs proies. Ils ont aussi l’habitude d’insister sur l’urgence de la situation.

Les informations qu’ils demandent sont également à peu près toujours les mêmes : mot de passe, date de naissance, numéro d’assurance sociale ou encore de carte de crédit. Toute personne qui a un doute est invitée à se rendre sur le site officiel d’Hydro­-Québec.

— Avec la collaboration de l’Agence QMI

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.