/entertainment/movies
Navigation

Ricardo Trogi et Luc Picard soutenus par le Fonds Québecor

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Les prochains films de Ricardo Trogi, Guide de la famille parfaite, et de Luc Picard, Gallant: Confessions d’un tueur à gages, font partie des projets soutenus par le Fonds Québecor dans le cadre de la 18e ronde de financement de son Programme d’aide à la production cinématographique.

Le conseil d’administration de l’organisme annonçait vendredi les noms des producteurs et distributeurs qui bénéficieront d’une aide financière à la suite du dépôt du 28 mai 2019.

Les instigateurs des projets sélectionnés se partageront une aide totale de 930 000$. Il s’agit des producteurs et des distributeurs KO24, Caramel Films, 9393-2135 Québec Inc. (filiale de Christal Films Productions), Attraction Images, Les Films Opale et Les Films Séville.

Produit par KO24, Guide de la famille parfaite réunit les deux créateurs qui ont fait un succès du film Le mirage, en 2015, soit Ricardo Trogi à la réalisation et Louis Morissette au scénario. L’œuvre traitera de la complexité d’élever des enfants dans une société d’ultraperformance, nourrie par des parents souvent trop bien intentionnés qui finissent parfois par «étouffer» leur progéniture.

Gallant: Confessions d’un tueur à gages, de Luc Picard, d’après un scénario de Sylvain Guy et produit par Christian Larouche, de Christal Films, relatera la vie de Gérald Gallant, l’un des tueurs à gages les plus prolifiques de son époque, responsable de 28 meurtres et d’une quinzaine d’attentats, la plupart visant des hauts gradés des Hells Angels, de la mafia et du crime organisé.

Le Fonds Québecor soutiendra aussi La cordonnière (Caramel Films), qui retracera l’histoire de Victoire Du Sault, fondatrice de la cordonnerie à l’origine de la fortune des Dufresne, propriétaires du château du même nom. Le fonds financera également Mon cirque à moi (Attraction Images), premier long métrage de Miryam Bouchard, qui réunira à l’écran Sophie Lorain et Patrick Huard. Le film racontera l’envie d’une jeune fille de quitter la vie de tournée que lui impose son père, clown de métier, pour aller étudier dans une école privée.

Le Fonds Québecor a par ailleurs annoncé qu’une somme globale de 300 000$ sera investie dans les modèles d’affaires de deux entreprises, Encore Télévision-Distribution et PVP Animation IV, dans le but de soutenir les initiatives de commercialisation hors Québec dans l’industrie de l’audiovisuel.

Programme lancé en 2010, le Fonds Québecor a octroyé à ce jour une aide financière totalisant plus de 13,7 M$ pour 86 projets, soit 12,7 M$ pour 72 projets cinématographiques, et plus de 1 M$ pour 14 projets événementiels.

Les objectifs du Programme d’aide à la production cinématographique sont de soutenir la production de longs métrages canadiens de langue française et d’assister l’exploitation multi-plate-forme des longs métrages. Le programme cherche ainsi à permettre à l’équipe de création et de production de produire une œuvre qui soit le plus près possible de sa vision créative initiale.