/sports/racing
Navigation

«Je suis honorée de rejoindre Simona»

Valérie Limoges devient la deuxième femme à gagner

Valérie Limoges
Photo Agence QMI, Andréanne Lemire Valérie Limoges

Coup d'oeil sur cet article

TROIS-RIVIÈRES | Elle a croisé le fil d’arrivée au deuxième rang, mais Valérie Limoges a bel et bien remporté la première épreuve de la fin de semaine en Coupe Nissan Micra.

La pilote de Longueuil devient seulement la deuxième femme à gagner une course dans l’histoire du Grand Prix de Trois-Rivières qui célèbre ses 50 ans.

En 2009, la Suissesse Simona de Silvestro avait été la toute première en Formule Atlantique.

Même s’il occupait le premier rang quand le drapeau à damier a été agité, Nicolas Barrette s’est vu imposer une pénalité de trois places par les commissaires de la série pour conduite antisportive.

Kevin King (40) a perdu toute chance de victoire quand Nicolas Barrette est venu le toucher avant de négocier le premier virage. Valérie Limoges a été créditée de la victoire.
Photo Agence QMI, Andréanne Lemire
Kevin King (40) a perdu toute chance de victoire quand Nicolas Barrette est venu le toucher avant de négocier le premier virage. Valérie Limoges a été créditée de la victoire.

Au 14e des 22 tours, le fils de l’humoriste Michel Barrette a touché le bolide du meneur Kevin King avant l’entrée du premier virage. King ne s’en est jamais remis, perdant ainsi de précieux points au classement cumulatif.

Il sera finalement classé au troisième rang derrière Marco Signoretti, son principal poursuivant à la course au titre.

La première... Québécoise

« Je suis très honorée de rejoindre Simona sur cette très courte liste, a indiqué la gagnante. Au moins, je suis la première Québécoise. »

Limoges était toutefois déçue de ne pas avoir savouré sa victoire sur la plus haute marche du podium, puisque c’est Barrette qui l’a occupée avant d’être sanctionné.

« Je savais très bien qu’une pénalité serait donnée, a poursuivi Limoges, qui s’était élancée en position de tête. Sinon, j’aurai certes tenté une manœuvre pour améliorer mon sort avant la fin de la course. »

Il est quand même étrange que les officiels de la Coupe Nissan Micra aient décidé de procéder à la remise des trophées immédiatement après l’épreuve, en sachant que le comportement de Barrette était l’objet d’une enquête.

Le pire scénario

« C’est le pire des scénarios qui pouvait arriver, a dit King. Je suis encore meneur au championnat, mais l’écart a été réduit par Marco qui a terminé devant moi. »

« Finir troisième ou quatrième, ça ne change rien. Ce sont des points importants qui m’échappent. D’autant plus que Nicolas est très loin au championnat. »

« Il a déjà été mon coéquipier dans le passé et je l’ai même conseillé quand il est arrivé dans la série. Je ne comprends pas pourquoi il a agi ainsi. »

Le deuxième... round aura lieu ce matin.

 
Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions