/weekend
Navigation

Un homme et trois maîtresses

Un homme et trois maîtresses
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

La célèbre pièce de Marc Camoletti, Boeing Boeing, écrite en 1960, qui prendra de nouveau l’affiche, cette fois, au Café-Théâtre de Chambly, démontrera comment un homme peut entretenir trois relations amoureuses simultanément avec trois hôtesses de l’air.

Transportant ses spectateurs dans la vie trépidante d’un don Juan, cette pièce à l’humour désopilant nous démontre les ruses de Bernard (Jean-François Paradis), un homme qui parvient à avoir trois liaisons avec trois femmes qui vivent chez lui, sans qu’aucune d’elles puisse s’en rendre compte... du moins pour un temps.

Quel est son secret, questionneront certains ? L’habile stratagème, c’est que ses trois fiancées, qui ont d’ailleurs toutes reçu une demande en mariage, sont toutes trois des agentes de bord qui travaillent pour des sociétés aériennes distinctes et qui, forcément, ont des horaires de vol différents, faisant en sorte qu’elles ne sont pas chez lui au même moment.

« C’est une superbe comédie d’été », lance le metteur en scène Vincent Michaux St-Louis qui avait envie de monter une pièce qui fait rire aux larmes. « Il s’agit d’un contexte pour rire. »

Humour rocambolesque

Campée dans un appartement parisien, au moment où elle a été écrite, la pièce au rythme effréné demeure un défi pour le metteur en scène. « C’est une pièce difficile à monter, puisqu’il n’y a pas de pause », fait remarquer Vincent Michaux St-Louis qui en est à sa sixième mise en scène au Café-Théâtre de Chambly. « Nous sommes constamment dans l’urgence, sans temps mort et c’est aussi très chorégraphique avec une gestion de portes. »

Les trois agentes de bord qui sont de nationalité différente vont tôt ou tard se croiser en raison d’une tempête qui chamboule leur horaire de vol. Il faut donc s’attendre à voir des portes qui claquent et des femmes cachées dans le placard ainsi que des revirements de situations.


Boeing Boeing : Auteur : Marc Camoletti, metteur en scène : Vincent Michaux St-Louis, distribution : Jean-François Paradis, Benoît Lacombe, Sarah-Michelle Dumoulin, Émilie Marcil, Sophie Gagnon-Styrczula et Daniel Lachance. Du 9 au 31 août, au Café-Théâtre de Chambly.