/sports/others
Navigation

Jeux panaméricains: Courte journée de travail pour les judokas canadiens

Coup d'oeil sur cet article

Mina Coulombe (-78 kg) et Marc Deschênes (+100 kg) n’ont pas été en mesure de trouver le chemin de la victoire dimanche, lors de la dernière journée d’activités des Jeux panaméricains de Lima, au Pérou.

Dans le tout premier duel du jour, Coulombe était confrontée à la Costaricaine Diana Brenes. Après avoir pris les devants avec un waza-ari tôt dans le combat, la judoka de Baie-Comeau a commis une erreur qui a ouvert la porte à son adversaire.

«Je me sentais très bien aujourd’hui [dimanche]. Quand je l’ai approchée dans la première minute, mon niveau de confiance a augmenté et j’étais en contrôle. Par contre, j’ai essayé d’attaquer dans les dernières secondes, et elle m’a contré pour marquer un waza-ari. Je n’aurais pas dû tenter cette attaque», a avoué Coulombe.

Le duel s’est ensuite transporté en prolongation, où la Canadienne a tout fait pour venir à bout de sa rivale. L’officiel a toutefois mis fin à l’affrontement en décernant un shido à Coulombe, qui avait peine à comprendre cette décision à l’issue de son combat.

«Je ne sais vraiment pas pourquoi j’ai été pénalisée. J’attaquais sans cesse, tandis qu’elle ne faisait rien. Malheureusement, je ne contrôle pas tout sur le tatami, et je dois vivre avec ça», a poursuivi la Québécoise, qui subira une opération à la hanche au cours des prochaines semaines. Elle devra s’absenter pour une période de quatre à six mois, après quoi elle compte revenir en force.

«La douleur est récurrente, et je devais absolument me faire opérer, a-t-elle expliqué. Par contre, il n’est pas question d’arrêter le judo! Je sais que j’ai encore des choses à prouver, et je suis enthousiaste pour la suite.»

Vive déception pour Deschênes

De son côté, Marc Deschênes a aussi été défait d’entrée de jeu. Il a fait face au Dominicain Jose Nova, qui l’a emporté par ippon dans les derniers instants du combat.

«C’était très serré! Nova avait une pénalité, et je me sentais en contrôle. J’ai suivi le plan, mais il a réussi à me contrer avec 47 secondes à faire pour gagner. C’est un résultat très décevant pour moi», a mentionné l’athlète de Laval, qui ne visait rien d’autre que le podium lors de cette compétition.

Les judokas canadiens reviendront donc au pays avec une récolte d’une seule médaille remportée samedi, par Mohab El Nahas, qui est monté sur la troisième marche du podium chez les moins de 90 kg.