/sports/baseball/capitales
Navigation

Les Jackals se sauvent avec la victoire

Les Jackals se sauvent avec la victoire
Photo JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC | Les spectateurs réunis au Stade Canac, lundi soir, ont eu droit à une excellente performance du partant Arik Sikula qui semblait avoir retrouvé ses aptitudes des beaux jours. Malgré tout, les Jackals du New Jersey sont parvenus à arracher la victoire aux Capitales de Québec par la marque de 3 à 2.

Si certains se sont plaints à plusieurs reprises des déboires d’Arik Sikula (6-6) cette saison, ils n’ont certainement rien trouvé à redire, lundi soir. L’artilleur des favoris locaux a réussi à maintenir les siens dans la rencontre en se sortant de plusieurs situations périlleuses. Il n’a concédé que deux points sur cinq coups sûrs en sept manches de travail et 118 lancers. Il a également retiré huit frappeurs.

Ses seules erreurs ont été d’offrir un circuit à Conrad Gregor dès la première manche. Un but sur balles suivi d’un but volé en troisième manche a ensuite mené au deuxième point des visiteurs.

Une recrue résiliente

Les hommes de Patrick Scalabrini ont profité des largesses du releveur Jorge Perez pour s’inscrire au pointage à leur cinquième présence au bâton. Un ballon-sacrifice de T.J. White a alors été suffisant pour pousser son coéquipier Brandon Fischer au marbre. Jhalan Jackson a finalement donné un peu d’espoir aux siens en allongeant les bras pour une longue balle d’un point en huitième, mais en vain.

«Tôt dans le match, on a affronté un lanceur inexpérimenté qui nous a offert quelques opportunités qu’on n’a pas été capable de saisir. Je pense que les gars s’attendaient à avoir plus de succès contre lui et ils ont été surpris de voir de la résistance comme ça», a analysé le gérant des locaux.

Le partant des visiteurs, Anthony Auletta, faisait effectivement ses débuts dans le baseball professionnel. La recrue de 22 ans n’a octroyé aucun point et seulement quatre coups sûrs en quatre manches sur la butte.

Les Capitales accueilleront de nouveau les Jackals au Stade Canac, mardi soir, pour le deuxième match d’une série de quatre.

Calepin de notes

Le voltigeur Connor Panas a disputé son premier match pour Québec depuis son retour des Jeux panaméricains. À la fin de ces derniers, il avait décidé de se diriger vers Toronto pour discuter avec les dirigeants des Blue Jays dans l’espoir de décrocher un poste dans une de leurs filiales.

«J’ai parlé avec l’organisation et je crois que ça s’est bien passé. Pour l’instant, j’attends de voir si j’aurai un appel et j’essaie d’aider les Capitales à remporter des matchs», a dit Panas.