/sports/hockey
Navigation

Le Drakkar opterait pour Pierre Rioux

Le Drakkar opterait pour Pierre Rioux
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

BAIE-COMEAU | Tout laisse croire que Pierre Rioux deviendra le nouveau directeur général du Drakkar de Baie-Comeau.

La direction du navire nord-côtier a convié les médias à une conférence de presse, mercredi matin, afin de dévoiler l’identité du successeur de Steve Ahern congédié au mois de juin dernier.

Sans confirmer la nouvelle, le choix des dirigeants serait fixé sur l’homme de 57 ans, impliqué avec l’Océanic de Rimouski au cours des trois dernières saisons, qui prendra en charge les opérations hockey.

Originaire de Québec, Pierre Rioux s’est rapporté à l’Océanic en 2016 en tant qu’entraîneur adjoint au pilote Serge Beausoleil avant d’occuper le rôle de directeur général adjoint pour la formation du Bas-Saint-Laurent.

Ancien joueur au sein de la LHJMQ, il a aussi été à l’emploi des Remparts de Québec au cours de la campagne 2002-2003 et avec les Wildcats de Moncton durant la saison 2004-2005.

Ouverture du camp

La nomination éventuelle du nouveau DG coïncidera avec l’entrée en scène d’une cinquantaine d’athlètes, qui se pointeront au centre Henry-Leonard pour l’ouverture du 23e camp d’entraînement de l’histoire du club.

La journée de mercredi servira à l’admission et aux différents tests physiques précédant le coup d’envoi des activités sur la patinoire prévu jeudi, sous la gouverne du nouvel entraîneur-chef Jon Goyens.

Un premier match inter-équipe sera à l’affiche, jeudi soir. Un deuxième suivra vendredi.

Le Drakkar disputera sa première partie préparatoire, dimanche après-midi, alors qu’il recevra la visite des Saguenéens de Chicoutimi.

En bref

Débarqués sur la Côte-Nord au cours des derniers jours, les Européens Kristians Raivis Ansons (de la Lettonie) et Feliks Morozov (obtenu des Tigres de Victoriaville) seront au rendez-vous.

Dans le cas de l’Ukrainien Morozov, il possède une double citoyenneté.

L’autre sélection du Drakkar au dernier repêchage des espoirs de l’Est, le Biélorusse Valentin Demchenko, est attendue à Baie-Comeau, mais une question de visa de voyage retarde un peu son arrivée.