/sports/others
Navigation

Le grand maître Marcel Perron met son titre en jeu à Montréal

Le grand maître Marcel Perron met son titre en jeu à Montréal
Photo COURTOISIE

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Accident vasculaire cérébral, manque de financement, maux de genou: malgré plusieurs obstacles, et 85 ans bien sonnés, rien n’arrête Marcel Perron, qui s’apprête à défendre son titre de grand maître au Championnat du monde maîtres d’haltérophilie, cette semaine à Montréal.

Réservé aux vétérans de 35 ans et plus, ce Mondial permet de consacrer des champions par tranches d’âge de cinq ans et par catégories de poids. À l’aide de différents coefficients prenant en compte l’âge, le poids et les résultats, un champion ultime, soit le grand maître, est nommé. M. Perron tentera de remporter ce titre pour une cinquième fois en six ans, lui qui n’a pas participé à la compétition de 2017.

«J’aime ça, a dit le Québécois pour expliquer sa volonté de continuer. Moi, rester à la maison pour regarder la télévision toute la journée, ça ne m’intéresse pas du tout. Certains font de la marche, de la natation, et moi, mon sport, c’est l’haltérophilie. C’est ma vie!», s’est-il exclamé.

Pourtant, M. Perron a bien failli abandonner pour de bon son sport de prédilection lorsqu’il s’est fait trop vieux pour compétitionner avec les jeunes athlètes au sein de la Fédération nationale d’haltérophilie... en 1975.

«J’ai commencé en 1950 parce que j’aimais ça, forcer. J’ai fait partie de l’équipe nationale jusqu’en 1975. Ensuite, j’ai arrêté, lorsque les entraîneurs ont préféré envoyer des athlètes plus jeunes aux compétitions internationales.»

M. Perron s’est ensuite mis à la course à pied, participant à plusieurs marathons. Puis, en 1982, il a appris l’existence du Championnat du monde maîtres et s’est ainsi remis à pratiquer sa première passion; il n’a plus jamais arrêté. Il a d’ailleurs remporté toutes les compétitions de la Fédération internationale d'haltérophilie auxquelles il a pris part depuis.

Secret dévoilé

M. Perron ne compte pas arrêter prochainement. Il s’entraîne encore cinq jours par semaine et avance qu’il ne ressent aucune douleur ni malaise après ses séances au gymnase ou ses compétitions. Il avoue toutefois que ses genoux pourraient le forcer à mettre un terme à ses activités.

«Je fais beaucoup d’exercices de souplesse, a dévoilé M. Perron pour expliquer sa longévité dans ce sport. J’ai des problèmes de genoux, comme tout le monde, mais je me considère comme chanceux d’être en santé.»

Preuve que rien n’arrêtera cet homme de fer, il a repris l’entraînement seulement trois semaines après avoir subi un accident vasculaire cérébral et un arrêt cardiaque le 1er janvier 2018.

Il souhaite maintenant soulever 55 kg à l’arraché et 70 kg à l’épaulé-jeté, vendredi, au Centre Pierre-Charbonneau. S’il y arrive, il devrait conserver son titre, puisqu’il avait été sacré champion avec des marques de 53 et 66 kg, l’an dernier à Barcelone.

«À moins d’un imprévu, je devrais gagner, a-t-il dit avec confiance. Si j’y arrive, je vais être très content de moi. Mais que j’y arrive ou non, je vais continuer.»

 

Titres actuels et palmarès

  • Champion canadien en titre : 53 kg à l’arraché, 67 kg à l’épaulé-jeté. Seul participant chez les 77 kg de 80 ans et plus. Championnat canadien des maîtres, avril 2019, St. Thomas, Ontario.
  • Champion du monde en titre : 53 kg à l’arraché et 66 kg à l’épaulé-jeté. Trois participants chez les 77 kg de 80 ans et plus. Championnat du monde des maîtres, août 2018, Barcelone.
  • 14 titres mondiaux
  • 8 titres panaméricains

 

Résultats en Championnat du monde (Année, position, poids soulevé à l’arraché et épaulé-jeté en kg, catégorie d’âge, catégorie de poids)

  • 2018, 1er, 53/66, 80+, 77 kg – grand master
  • 2016, 1er, 57/72, 80+, 77kg – grand master
  • 2015, 1er, 58/75, 80+, 77kg – grand master
  • 2014, 1er, 60/75, 80+, 77kg – grand master
  • 2013, 1er, 61/78, 80+, 77kg
  • 2011, 1er, 61/80, 75-79, 77 kg
  • 2010, 1er, 65/85, 75-79, 77 kg
  • 2008, 1er, 68/90, 75-79 77 kg
  • 2006, 1er, 67/95, 70-74, 85
  • 2005, 1er, 70/98, 70-74, 77 kg
  • 1996, 1er, 72,5/95 60-64, 70 kg
  • 1993, 1er, 85/110 60-64, 76 kg
  • 1988, 1er, 85/112,5 55-59, 75kg
  • 1987, 1er, 90/110 50-54, 75 kg

*Données provenant de la Fédération internationale d'haltérophilie