/misc
Navigation

Le mormonisme: une religion emblématique des États-Unis

Un leader mormon entouré de ses femmes et de sa famille (1901).
Un leader mormon entouré de ses femmes et de sa famille (1901).

Coup d'oeil sur cet article

J’ai terminé mon blogue précédent en évoquant la religion mormone. Sa naissance et la vie tumultueuse de ses prophètes fondateurs, Joseph Smith et Brigham Young, illustrent le rôle entremêlé de la violence et de la religion dans le développement des États-Unis et comment celles-ci imprègnent la culture et la mentalité des Américains.  

Les mormons ont fondé l’État de l’Utah où ils constituent, en 2017, 62,7% de la population. Ils sont également 24% en Idaho et 9% au Wyoming. L’Église mormone avec ses sectes et ses variantes est la quatrième en importance aux États-Unis. Les mormons s’attribuent 6,5 millions d’adeptes dans le pays et 16 millions dans le monde. Cette religion bizarre avec ses pratiques et ses croyances saugrenues a été fondée en 1830 dans l’État de New York par Joseph Smith.  

Il a reçu la révélation divine que Jésus ressuscité est venu s’établir aux États-Unis pour prêcher aux Autochtones, qui sont la fameuse tribu perdue d’Israël. Dans son texte sacré, le Livre de Mormon, Smith révèle que le paradis terrestre se trouvait au Missouri et que c’est là que la nouvelle Jérusalem doit être édifiée. On y apprend aussi que Dieu est une créature de chair et d’os qui mesure environ six pieds (1,82 m). Jésus, selon les mormons, est le fruit d’une relation sexuelle entre Dieu et Marie qui n’est donc pas vierge. 

Le livre sacré des mormons justifie l’esclavage et rend les Noirs inéligibles au vote, au mariage avec des Blancs ou à devenir prêtres mormons. Ce n’est qu’en 1978 que cette dernière exclusion est levée. L’idée que la peau noire est une malédiction n’est abandonnée par l’Église mormone qu’en 2013

Une fois reçus dans la religion mormone, les adultes doivent porter des sous-vêtements blancs magiques appelés «vêtements du temple» pour se protéger contre les calamités du monde. 

 Le prophète fondateur Joseph Smith s’est d’abord fait connaître à l’âge de 21 ans en 1826, lorsqu’un tribunal de l’État de New York déclare qu’il est «un homme désordonné et un imposteur» quand il admet avoir arnaqué des crédules qui lui ont confié de l’argent. Il les a convaincus qu’il a de mystérieux pouvoirs «nécromantiques» lui permettant de découvrir des filons d’or.  

Smith transforme ensuite sa fraude en religion alors qu’il annonce que Dieu lui-même l’inspire dans la rédaction du Livre de Mormon qui lui attire des disciples parmi les pauvres, les naïfs, les ignorants et les faibles d’esprit. Il est secrètement polygame. Un historien du mormonisme établit qu’il a marié au moins 49 femmes. La plus jeune n’avait que 14 ans. Certaines de ses femmes étaient déjà mariées à d’autres hommes. La polygamie était courante parmi les mormons au XIXe siècle. Elle est encore pratiquée dans des sectes dissidentes de la religion.  

Les mormons se rendent vite impopulaires parmi la population qui les côtoie. L’hostilité de l’État de New York pour la nouvelle religion force Smith et ses disciples à immigrer en Ohio, avant d’essaimer en 1835 vers le Missouri, l’emplacement du paradis terrestre.  

Là aussi, les mormons s’attirent l’inimitié des Missouriens. Des affrontements violents entraînent la mort de trois personnes. Smith avait créé en Ohio une banque mormone qui émettait sa propre monnaie. Elle ferme ses portes en moins d’un mois. Les autorités de l’Ohio lancent un mandat pour fraude bancaire contre Smith qui s’enfuit au Missouri. Là, Smith crée une milice mormone, les Danites qui, en 1836, s’attaquent à la milice d’État du Missouri.   

Le gouverneur Lilburn Boggs décide alors l’expulsion de tous les mormons. Le garde du corps de Smith, Orrin Rockwell, blesse le gouverneur du Missouri d’un coup de feu. Smith qui a offert une récompense à quiconque assassinerait Boggs est traduit devant un tribunal et condamné. Mais il réussit à fuir en Illinois.  

Sur ordre de Smith, des mormons de l’Illinois incendient les locaux d’un journal qui a critiqué la secte. Il est arrêté avec son frère et accusé d’incitation à l’émeute et de trahison. Une foule de 200 personnes en colère prend d’assaut la prison où les frères Smith sont détenus et les tuent à coups de révolver. Joseph Smith a assuré ses fidèles que Jésus reviendrait sur terre avant qu’il atteigne l’âge de 85 ans, en 1891. Il n’a pas atteint cet âge vénérable et le Christ n’est pas revenu annoncer un ordre mondial mormon à partir de leur paradis terrestre du Missouri. 

La violence armée et la polygamie vont aussi rythmer la vie du successeur de Smith à la tête des mormons, Brigham Young, fondateur de l’État de l’Utah. Ce sera le sujet de mon prochain blogue.