/investigations
Navigation

Recyclage du verre: la consigne élargie vue comme «un fardeau» par les restaurateurs

Les restaurateurs préfèrent la collecte sélective

recyclage de verre
Photo d’archives

Coup d'oeil sur cet article

La consigne élargie serait un fardeau pour les restaurateurs, croit l’Association Restauration Québec (ARQ).

Cette dernière qui participait à la commission parlementaire sur le recyclage du verre à Québec, mardi, préfère mettre les quelque 23 millions de bouteilles de vin et de spiritueux que les restaurateurs achètent dans le bac à recyclage.

«Une consigne causerait, sans aucun doute, un fardeau opérationnel additionnel», a expliqué Vincent Arsenault, président de l’ARQ.

Vincent Arsenault.
Président de l’ARQ
capture d'écran
Vincent Arsenault. Président de l’ARQ

Par exemple, s’il y avait des centres de dépôt, il faudrait affecter un employé à cette tâche.

«Il faudrait peut-être me priver d’un aide-cuisiner en pleine situation de pénurie de main-d’œuvre qui irait porter les contenants à un point de service, plutôt que de préparer des aliments pour les services», a illustré le président.

L’entreposage des bouteilles est aussi une source d’inquiétude. Ils craignent de recevoir des amendes si des inspecteurs constatent la présence de mouches à fruit.

L’ARQ demande d’améliorer la collecte sélective pour les industries et les commerces en imposant aux municipalités l’obligation de les desservir, ce qui n’est pas le cas actuellement.

Plus de projets pilotes

Des directeurs de centres de tri ont aussi surtout plaidé pour le développement de débouchés pour le verre et la modernisation des centres de tri puisque, de toute façon, du verre consigné continuera d’être jeté au bac bleu et se retrouvera dans leurs usines, comme c’est le cas actuellement.

Ils demandent au gouvernement de soutenir davantage la recherche et les projets pilotes.

Le conditionneur de Saint-Jean-sur-Richelieu 2M Ressources souhaite qu’un projet pilote de point de dépôt volontaire soit testé dans un centre urbain. Ce type de dépôt existe dans quelques municipalités du Québec.