/finance/business
Navigation

Le grand patron d’Ivanhoé Cambridge prend sa retraite

Le grand patron d’Ivanhoé Cambridge prend sa retraite
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Daniel Fournier, président du conseil et chef de la direction d’Ivanhoé Cambridge, le bras immobilier de la Caisse de dépôt et placement, prend sa retraite.

Il sera le dernier dirigeant du géant immobilier à détenir autant de pouvoir.

M. Fournier, qui aura passé neuf ans à la tête d’Ivanhoé Cambridge, quittera son poste en octobre prochain, a-t-on annoncé mercredi.

Il sera en partie remplacé par Nathalie Palladitcheff, qui est actuellement numéro deux d’Ivanohé.

Conséquence de la crise chez Otéra, une autre filiale de la Caisse, le départ de M. Fournier coïncidera avec l’adoption d’une nouvelle structure de direction chez Ivanohé.

La crise chez Otéra avait été déclenchée au printemps dernier par des révélations de notre Bureau d’enquête, démontrant des situations troublantes de conflit d’intérêts chez les hauts dirigeants d’Otéra, qui s’occupe de prêts immobiliers pour la Caisse.

Le cumul de la fonction de président du conseil d’administration et de chef de la direction chez Otéra et Ivanohé ne sera plus permis, a décidé la Caisse pour éviter les problèmes de gouvernance.

M. Fournier sera donc le dernier à cumuler ces fonctions chez Ivanohé. Mme Palladitcheff ne sera pas présidente du conseil.

Le communiqué de la Caisse précise en outre que Mme Palladitcheff sera appuyée dans ses fonctions par Sylvain Fortier, chef de l’investissement et de l’innovation chez Invanohé, qui verra ses responsabilités élargies.

Un nouveau président du conseil d’administration d’Ivanohé sera nommé ultérieurement, a-t-on indiqué.

Grand investisseur mondial

Par ailleurs, en faisant l’éloge de M. Fournier, la Caisse a tenu à souligner que sous la gouverne de ce dernier, le portefeuille immobilier d’Ivanohé a augmenté de 31 G$ à 65 G$ et les revenus nets de placement net se sont établis à 24 G$, avec un rendement annuel moyen de 11,8%.

«Daniel a fait un travail remarquable pour faire d’Ivanhoé Cambridge l’un des plus grands investisseurs immobiliers au monde», a affirmé Michael Sabia, président et chef de la direction de la Caisse, dans un communiqué.

Durant son mandat, M. Fournier a veillé au regroupement des divisions immobilières de la Caisse au sein d’une seule entité. Cela a permis à la Caisse «d’accroître la force de frappe du groupe face à la concurrence mondiale et d’accéder à des transactions de plus grande envergure», explique-t-on.