/news/currentevents
Navigation

[EN IMAGES] Sauvés des flammes par un bon samaritain qui les a réveillés

Coup d'oeil sur cet article

Une dizaine de résidents d’un triplex du Vieux-Limoilou ont eu la vie sauve grâce à un bon samaritain, qui les a réveillés en cognant aux portes tandis qu’un violent incendie consumait l’arrière de l’immeuble, mercredi matin.

 

Photo Kathryne Lamontagne

L’incendie d’une ampleur considérable a commencé aux alentours de 4 h 15, quand les autorités ont été appelées à intervenir au 853, 3e Avenue, un bâtiment de trois étages qui abrite des logements et un commerce.

« On nous parlait de flammes, de fumée, de bruits d’explosion et d’odeur de caoutchouc », explique Bill Noonan, du Service de protection contre l’incendie de la Ville de Québec.

 

Photo Kathryne Lamontagne
Photo Agence QMI, Guy Martel

Le feu, qui aurait pris naissance dans des hangars à l’arrière du bâtiment, s’est rapidement propagé aux balcons, pour ensuite atteindre la toiture et le logement du troisième étage.

Photo Agence QMI, Guy Martel
Photo Kathryne Lamontagne
Photo Kathryne Lamontagne

Important détachement

En raison du risque élevé de propagation des flammes aux immeubles voisins, une cinquième alarme a été déclenchée, mobilisant quelque 80 pompiers et entraînant l’évacuation d’une dizaine de résidents, dont ceux des logements voisins.

L’incendie a été maîtrisé à 5 h 47. Le troisième étage de l’immeuble touché est une perte totale; les deux autres niveaux ont été lourdement endommagés par l’eau et la fumée. Le hangar a aussi été lourdement touché.

Photo Agence QMI, Guy Martel
Photo Agence QMI, Guy Martel
Photo Kathryne Lamontagne

Heureusement, les bâtiments voisins ont été épargnés et personne n’a été blessé ou incommodé. Tous les animaux de compagnie ont également été rescapés.

Trois personnes ont dû être prises en charge par la Croix-Rouge.

Photo courtoisie

 

Photo courtoisie

Une enquête est en cours afin de déterminer l’origine exacte du brasier. Aucune hypothèse n’est exclue pour le moment, selon le porte-parole.

Notons qu’Hydro-Québec a procédé à un délestage à distance, privant le quartier d’électricité durant quelques heures. Le courant a pu être rétabli vers 7 h 15.

—Avec Arnaud Koenig-Soutière