/entertainment/opinion/columnists
Navigation

Safia Nolin et la vérité toute nue

Safia Nolin et la vérité toute nue
Capture d'écran, Vimeo

Coup d'oeil sur cet article

Quel était le sujet qui était numéro 1 sur Twitter au Québec hier ? #safianolin.

Ça faisait un moment que l’auteur-compositrice-interprète n’avait pas fait parler d’elle.

À quelle provocation allait-elle bien pouvoir penser ?

Après s’être fait photographier en se décrottant le nez, s’être fait photographier en robe du soir à paillettes en faisant des « Fuck You », il fallait bien qu’elle trouve une autre provoc. Elle s’est donc mise toute nue... en faisant un « Fuck You ». J’imagine que dans son prochain clip, elle sera toute nue en train de se décrotter le nez.

 

DEUX POIDS... DEUX MESURES

J’imagine la séance de remue-méninges qui a précédé le tournage du clip Lesbian Break-Up Song.

Safia s’adresse à son reflet dans le miroir : « Les gens ont parlé de moi à cause des vêtements que je m’étais MIS sur le dos. Comment je peux dépasser ça ? »

Safia se répond : « Tu pourrais ENLEVER tes vêtements sur ton dos ».

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

Safia conclut : « Bonne idée. Si j’ai créé le scandale habillée, imagine la pub que je vais avoir... déshabillée ».

J’ai quelques questions après avoir visionné le clip de Lesbian Break-Up Song.

1 - Comment peut-on se plaindre pendant des mois que « Le monde parle juste de mon look et pas assez de ma musique » puis ensuite faire exactement le clip qui va faire en sorte que tout le monde « parle de ton look et pas de ta musique ».

2 - Pourquoi quand Anne-Marie Losique ou Kim Kardashian se montrent nues, les tinamis les traitent de cruches écervelées, alors que quand une artiste de la bonne gang se met nue, les tinamis vantent son « authenticité », sa « sincérité », et applaudissent à son « audace ».

Dans le magazine Voir, une chroniqueuse a même écrit : « Safia Nolin rompt magnifiquement avec sa pudeur » .

Même l’ancienne ministre Hélène David a écrit sur Twitter : « Bravo à Safia Nolin pour cette œuvre inspirante. C’est un clip empreint de sensibilité, de beauté et de vérité. Message magnifique pour notre société. Je vous invite à apprécier ces images comme elles ont été créées, dans le respect et l’ouverture! »

Parlant de « respect » et d’ « ouverture », vous vous rappelez en 2017, quand Eugenie Bouchard s’était montrée un petit peu nue pour Sports Illustrated ? Elle s’était fait tomber dessus par des gérants d’estrade, aux cris de : « Elle perd sa crédibilité » et « Pourquoi elle ne se concentre pas juste sur son tennis ? ». Donc Eugenie Bouchard nue, c’est très vilain pour la cause féministe. Mais Safia Nolin nue, ça fait avancer la cause des femmes. Décidément...

TOUS À POIL !

Quand Marie-Chantale Toupin a posé sur une affiche de 46 pieds par 26 pieds près du pont Jacques-Cartier, avec un décolleté pigeonnant et le slogan « Regardez-moi dans les yeux », pensez-vous que la clique médiatico-culturelle a salué son « authenticité » ?

En 2001, Guy A. Lepage, toujours aussi subtil, a fait cette présentation au gala de l’ADISQ : « Du groupe Yelo Molo, voici Stéphane Yelle et du groupe Les gros Lolos, voici Marie-Chantal Toupin ».

Vous imaginez, aujourd’hui, un seul membre de la communauté artistique qui parlerait des « gros lolos » de Safia Nolin ?