/sports/golf
Navigation

Banks et Budd mènent en égalant le record du parcours

Coup d'oeil sur cet article

Eric Banks, de Truro, et Russell Budd, de Toronto, occupent le premier rang après la première ronde de la Coupe Canada Sani Marc – Desjardins au Club de golf Victoriaville grâce à des pointages de 63, neuf coups sous la normale, ce qui leur a aussi permis d’égaler le record du parcours.

Fort d’une performance de neuf oiselets, Banks dit déjà avoir hâte à la prochaine ronde, vendredi. «J’ai bien aimé le parcours, je n’ai eu qu’une ronde d’entraînement après avoir conduit depuis Truro, en Nouvelle-Écosse. Le parcours ici est semblable à celui où je joue chez moi, avec des arbres alignés le long des allées. Je vais avoir d’excellents souvenirs quand j’entamerai la deuxième ronde vendredi», a déclaré le golfeur canadien.

Budd et son groupe ont été les plus explosifs jeudi. Il a remis une carte de 63 alors que Kevin Fortin-Simard (Chicoutimi) a ramené une carte de 67 et l’Américain Dominic Mancinelli a fini avec un pointage 65.

«C’était super intéressant, a mentionné Budd. Quand tu joues avec des joueurs qui vont si bien, c’est encourageant, c’est comme un défi entre les trois. Nous avons réussi un lot d’oiselets. Moi, j’ai commis un boguey que j’ai racheté avec un aigle et huit oiselets. Je vais garder la même approche pour la deuxième ronde, soit d’être patient, car il y a tellement de bons joueurs qui peuvent ramener de très bas pointages.»

Des Québécois qui jouent bien

Le Québécois Vincent Blanchette s’est permis un pointage de 65, sept sous le par. «Je n’ai pas fait d’erreur, pas commis de boguey. Je n’ai pas forcé la mise sur les trous 14 à 17, les plus difficiles du parcours. J’étais à six coups sous la normale après 13 trous. Et j’ai terminé avec un oiselet au 18e trou grâce à un roulé de 20 pieds», a-t-il déclaré.

Derrière les professionnels, les amateurs ont aussi connu de bonnes rondes. Francis Rouillier, de Victoriaville, et Étienne Papineau, de St-Jean-sur-Richelieu, ont joué 67 (-5). Jeffrey Lebeau (Sherbrooke) a quant à lieu remis une carte de 70.

Jouant devant les siens, Rouillier a ressenti un peu de pression. «De la pression normale, précise-t-il, car à la maison tu veux toujours en donner un peu plus puisque les gens s’attendent à ça. Je suis passé du 14e au 17e trou [l’Amen Corner du club Victoriaville] à deux sous la normale, ce qui est très bon.»

La deuxième ronde de la Coupe Canada Sani Marc – Desjardins commencera à 7h pour le groupe du matin et à midi pour celui de l’après-midi.