/entertainment/comedy
Navigation

Kev Adams passe le test

Coup d'oeil sur cet article

Si le public québécois entretient encore des préjugés envers l’humour français, Kev Adams est bien outillé pour les faire tomber.

L’humoriste, qui fera sa première tournée québécoise au printemps prochain alors qu’il en est, à 28 ans, à son quatrième one man show en Europe, a mis le public de Québec dans sa poche, jeudi soir.

Le comique et acteur de 28 ans présentait la première de trois représentations en solo au ComediHa! Fest, à la salle Sylvain-Lelièvre du Cégep de Limoilou. Il a reçu une chaleureuse ovation au terme de son spectacle de plus d’une heure et demie.

Star en Europe, Kev Adams a suscité la curiosité. Il a attiré de nombreux curieux qui ont fait la file plus d’une heure avant le début de la représentation. Parmi les spectateurs, on a d’ailleurs aperçu un autre comédien français, le vétéran Michel Boujenah.

Belle carte de visite

Quelques jours après avoir animé un Gala ComediHa!, Kev Adams donnait jeudi un de ses premiers spectacles complets au Québec. L’humoriste a testé du nouveau matériel fraîchement écrit pour le Québec, qu’il a mélangé avec des numéros de son spectacle actuel Sois 10 ans. Une belle carte de visite qui nous a permis de faire connaissance avec lui.

Même si le dynamique humoriste apporte du sang neuf au milieu de l’humour québécois déjà bien garni, Kev Adams est loin d’être un débutant. On l’a d’ailleurs constaté dans ses improvisations avec le public, qui ne sont jamais tombées à plat.

Une de ses grandes forces est également sa capacité d’adaptation. Adams s’est gentiment moqué du Québec dans plusieurs numéros originaux écrits dans les derniers jours. Ses références à la Gaspésie, aux « pick-up », à notre architecture et aux travaux sur les routes - « vu d’en haut, le Québec a la varicelle » - ont fait mouche.

Un observateur

En dehors de ses blagues sur le Québec, Kev Adams a raconté ses voyages, dont son aventure rocambolesque en Éthiopie, sa relation avec ses « haters » et sa vie de famille, auprès de ses parents séparés et ses deux frères. Il a conclu avec un numéro touchant – on a senti qu’il a failli craquer – où il conversait avec son grand-père disparu, avec qui il rêvait de la carrière qu’il a aujourd’hui... et de venir donner des spectacles au Québec.

Kev Adams ne fait ni d’humour politique ni d’humour vulgaire, restant un fin observateur avec un jeu physique maîtrisé et des images fortes. Par souci de référence, on pourrait lui attribuer une certaine familiarité avec Rachid Badouri.

La réponse du public a été sans équivoque : beaucoup d’éclats de rire ont été entendus au cours de cette soirée. On peut dire que Kev Adams passe le test.


Kev Adams sera en spectacle à la salle Albert-Rousseau le 15 mars 2020, ainsi qu’à Laval le 29 février, Terrebonne le 12 mars et Brossard le 22 mars. Il visitera également Saint-Eustache, Montmagny, Drummondville, Saint-Hyacinthe et Victoriaville.