/sports/baseball/capitales
Navigation

Les Expos et les Capitales s’unissent pour une bonne cause

Coup d'oeil sur cet article

Claude Raymond a été la grande vedette du duel opposant les anciens Expos de Montréal aux anciens Capitales de Québec, qui disputaient un match-bénéfice de balle-molle, jeudi au Stade Canac.

L’ancien releveur des Expos, qui est âgé de 82 ans, a été chaudement salué à chacune de ses présences au bâton. Il s’est même permis quelques coups sûrs et un coup de circuit intérieur pour mener les siens à un gain de 19 à 12 dans le cadre de la tournée Expo Fest.

«Peu importe ton âge, quand tu te présentes sur un terrain de baseball, que ce soit oui ou non un match-bénéfice, tu dois faire de ton mieux», a mentionné M. Raymond, au terme de la rencontre amicale.

«Quand je saute sur un terrain de baseball, je redeviens un petit gars. Je suis toujours content de retrouver l’esprit de gang qu’on ressent dans le vestiaire, dans l’autobus et sur le banc. C’est important pour moi de m’impliquer dans ce genre d’événement et de continuer à promouvoir le baseball au Québec. C’est le plus beau sport au monde», a poursuivi l’ancien lanceur.

Le coloré Bill Lee, qui a joué de 1979 à 1982 avec les Expos, s’est également donné en spectacle pendant ses présences au bâton et sur la butte des lanceurs.

Du baseball pour la cause

La tournée Expo Fest sert à amasser des fonds pour la fondation Kat D DIPG, de l’hôpital de Montréal pour enfants. Après un premier arrêt au Stade Canac, les ex-joueurs des Expos se dirigent maintenant vers Granby (vendredi), Gatineau (samedi) et Montréal (dimanche).

L’organisateur de l’événement, Perry Giannias, prévoit récolter environ 20 000$ au terme des quatre jours de la tournée. Il est également possible de payer la somme de 250$ pour avoir une place au sein de l’équipe des anciens Expos.

«Les trois personnes qui ont payé pour ce premier match ont eu bien du plaisir. Pour un partisan de baseball, de pouvoir jouer avec toutes ces légendes, c’est quelque chose d’exceptionnel! Je remercie les Capitales d’avoir embarqué dans notre événement. On sent que le baseball est une grande famille au Québec», a dit l’organisateur de la tournée.

Même son de cloche pour l’ancien joueur de l’organisation des Expos et analyste de baseball, Marc Griffin. «Je suis honoré de pouvoir participer à ce genre d’événement. Comme le disait M. Raymond, quand on saute sur le terrain, on ne veut pas avoir l’air du plus fou», a blagué Griffin.

Le journaliste Benoit Rioux a également eu la chance de capter les balles de Claude Raymond et de Bill Lee derrière le marbre.

«Juste de pouvoir jouer avec des gars comme Claude Raymond, Denis Boucher et compagnie, je me sens choyé d’être là. Je profite de chaque moment de ma présence», a dit Rioux, un grand amateur de baseball.

Des partisans nostalgiques

Les partisans présents au Stade Canac ont pu revoir des joueurs qui ont marqué l’histoire des Capitales, tels qu’Eddie Lantigua, Jean-Philippe Roy et Michel Simard. Certains joueurs ont démontré qu’ils pourraient toujours aider les Caps; ce fut le cas de l’ancien voltigeur Geoffrey Tomlinson.

«C’est toujours plaisant de sauter sur le terrain du Stade Canac. J’ai tellement eu de beaux moments ici. Je suis toujours prêt à jouer une fois de temps en temps, mais je ne voudrais plus jouer une saison complète. Je suis content que les blessures soient maintenant chose du passé», a noté Tomlinson.