/news/provincial
Navigation

Collecte des déchets: la Ville de Lévis impose des amendes de 16 000 $ à son fournisseur

Coup d'oeil sur cet article

Excédée par les retards « injustifiés » qui s’accumulent dans la collecte des matières résiduelles, la Ville de Lévis a épuisé sa patience et a imposé des amendes de 16 000 $ à son fournisseur Sani-Terre.

« Les arguments invoqués par le fournisseur comme la période des vacances, les bris mécaniques et le manque de main-d’œuvre ne suffisent plus à justifier les multiples retards et la qualité déficiente des services », écrit la Ville dans un communiqué émis en fin de journée vendredi. « C’est la raison pour laquelle la Ville a déjà imposé jusqu’à maintenant des pénalités qui s’élèvent à plus de 16 000 $. »

La Municipalité avise que si la situation perdure, les sanctions seront encore plus importantes.

Rares camions

Pourtant, il y a quelques semaines, le maire, Gilles Lehouillier, et le directeur Environnement, Jean-Claudes Belles-Isles, avaient indiqué que les retards notés en début d’été étaient en train de se résorber. La Ville avait cependant indiqué être à la recherche active de camions pour aider au travail. Elle cherchait même aussi loin que Matane, mais ne trouvait pas.

Lévis affirme avoir assuré un suivi serré auprès de son fournisseur, Sani-Terre. « Des rencontres ont eu lieu à cet effet et des mesures de redressement ont été exigées. Le fournisseur a d’ailleurs déposé un plan en plusieurs points. » Une autre rencontre est prévue pendant la semaine du 26 août.

S’inspirer de Québec ?

Lévis pourrait s’inspirer de Québec, qui a décidé de reprendre en régie interne la collecte des déchets. « Les solutions de rechange sont peu nombreuses, car seuls deux fournisseurs de service desservent la grande région de Québec. À cet égard, la Ville de Lévis suivra de près les démarches de la Ville de Québec. »

Pour les citoyens dont le bac n’est pas vidé à la journée prévue, la Ville recommande de le laisser en bordure de rue jusqu’à ce que la collecte ait été effectuée, car celle-ci pourrait avoir lieu en soirée, le lendemain ou au cours de la fin de semaine. Elle suggère d’appeler la ligne Info-collecte au 418 835-8225 si la situation perdure.