/entertainment/movies
Navigation

Henry Winkler a sauvé la vie d’un ado suicidaire en lui parlant au téléphone

Henry Winkler a sauvé la vie d’un ado suicidaire en lui parlant au téléphone
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Henry Winkler a sauvé la vie d’un adolescent qui était sur le point de commettre l’irréparable.

L’acteur tournait un épisode de la mythique série Happy Days quand il a été demandé au téléphone. C’était un agent de police qui lui demandait de discuter avec un jeune aspirant acteur qui menaçait de se jeter du haut d’une corniche s’il ne parlait pas à son idole.

«Le téléphone a sonné, et ils ont dit: “Hey, Henry, il y a un appel pour toi”, s’est-il souvenu. J’ai pris le téléphone et un homme a dit: “Je suis désolé de vous déranger. J’ai un garçon de 17 ans au bord d’un précipice. Il menace de sauter et il ne parlera qu’avec vous.” Je ne sais pas où j’ai trouvé le cran de prendre le téléphone et de parler au garçon. J’ai dit: “OK, quel est ton nom? OK, John, quel âge as-tu? Tu as 17 ans, tu es au bord d’un précipice, pourquoi veux-tu sauter?” “Je veux être acteur.”»

Henry Winkler a tout de suite su comment rassurer l’adolescent. «Je lui ai dit: “Si tu t’éloignes du rebord, on va parler de comédie... J’avais 27 ans quand j’ai eu le rôle de Fonzie, John. Je pense que tu as 10 années pour essayer. Qu’est-ce que tu en dis? Tu vas faire ça? OK. Est-ce que je peux retourner répéter, maintenant? Merci.”»

SI VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE   

Ligne québécoise de prévention du suicide

Jeunesse, J’écoute

Tel-Jeunes