/finance
Navigation

L’essence encore trop chère dans l’est du Québec

Coup d'oeil sur cet article

RIMOUSKI | Les automobilistes de l’est du Québec paient encore leur essence beaucoup plus cher qu’ils ne le devraient, selon différents experts.

Vendredi, le prix à la pompe dans les postes d’essence de Rimouski était de 1,29$ le litre, alors que les automobilistes de la région de Québec payaient 1,12$ et les Montréalais 1,24$. 

Les résidents de la Côte-Nord et de la Gaspésie sont eux aussi dans la même situation. Les prix dans ces régions varient entre 1,24$ et 1,31$ dépendamment des secteurs. 

CAA Québec estime que le prix réaliste à la pompe devrait plutôt être de 1,22$ au Bas-Saint-Laurent. Selon le dernier bulletin de la Régie de l’énergie du Québec, le prix minimum estimé – correspondant au prix minimal à la rampe de chargement, aux taxes, au coût de transport minimal et au coût d’exploitation – serait de 1,11$ au Bas-Saint-Laurent. 

La marge de profit des stations-service dans la région est donc environ de 15,5 cents le litre, alors que la moyenne pour la province est de 7,6 cents le litre. La marge de profit des pétrolières est aussi plus élevée dans les régions de la Gaspésie (0,16$), du Nord-du-Québec (0,18$) et la Côte-Nord (0,14$). 


Selon la porte-parole de CAA Québec Annie Gauthier, cette situation s’explique probablement par le manque de concurrence dans la région. 

«Si personne ne bouge son prix à la baisse ou à la hausse, ça n’encourage pas les stations-service à changer leurs prix», a-t-elle précisé. 

La porte-parole explique aussi que la présence de nombreux automobilistes dans la région en raison de la période des vacances y est aussi pour beaucoup.