/sports/racing
Navigation

Course arctique de Norvège: Hugo Houle fait le travail

Coup d'oeil sur cet article

Pas moins de trois membres de la formation Astana, dont le Québécois Hugo Houle, ont fait partie du top 10, samedi, à la troisième étape de la Course arctique de Norvège.

Celui-ci a complété la course de 176,5 kilomètres au sixième rang à 23 secondes du vainqueur, le Norvégien Odd Christian Eiking (Wanty–Gobert). Le coéquipier de Houle, Alexey Lutsenko (+13 sec), a quant à lui été le troisième à franchir la ligne d’arrivée, tandis que Magnus Cort (+36 sec) a pris le 10e rang.

«Dès le début de la montée avec trois kilomètres à faire, j’ai attaqué avec un autre cycliste et ç’a mis de la pression sur tout le monde, a expliqué l’athlète de Sainte-Perpétue. À la fin de la course, j’ai roulé devant et j’ai donné tout ce que j’avais. Je me suis sacrifié pour garder Lutsenko aux avant-postes.»

Celui qui était premier avant la course de samedi, le Néerlandais Mathieu Van der Poel (Corendon-Circus), n’a pu garder le rythme dans la montée et a conclu au 23e rang. Houle lui a compliqué la tâche.

«Ma mission aujourd’hui était de rendre ça difficile pour Van der Poel et c’est ce que j’ai fait. Quand j’ai vu qu’il perdait du terrain, c’est à ce moment-là que j’ai décidé d’attaquer pour augmenter le rythme», a ajouté Houle, très heureux du travail accompli.

«Je suis vraiment satisfait de ma force. Je suis resté sérieux à l’entraînement après le Tour de France et les efforts ont payé afin d’améliorer mon coup de pédale en montée.»

«Prêts à faire la guerre»

Cette performance a permis à Houle de passer du 28e au cinquième rang provisoire du classement général, accusant un retard de 30 secondes sur le nouveau meneur, le Français Warren Barguil (Arkéa Samsic). Houle est suivi de son coéquipier Magnus Cort (+35 sec), alors que Lutsenko n’est plus qu’à trois secondes de la tête, deuxième au général. Le Néerlandais Mathieu Van der Poel (+1:07) est passé du 1er au 17e échelon.

«Ce n’est pas beaucoup, trois secondes. Le fait que nous soyons trois dans le top 10 va nous permettre de mettre de la pression. Nous sommes prêts à faire la guerre et à aller gagner la course comme l’année dernière», a déclaré Houle.

Les participants prendront part à la dernière étape de la Course arctique de Norvège dimanche en parcourant 165,5 km, de Lodingin à Narvik.

Canuel au pied du podium en Suède

Karol-Ann Canuel et ses coéquipières de Boels-Dolmans ont terminé au quatrième rang du contre-la-montre par équipe de l’Open de Suède, samedi, à Vargarda. La Québécoise a pris part à l’action aux côtés d'Amalie Dideriksen, Amy Pieters, Jip Van Den Bos, Anna Van Der Breggen et Christine Majerus.

Elles ont terminé l’épreuve à 1:17 de la formation gagnante, celle de Trek-Segafredo, qui a affiché un temps de 43:53.

«Après avoir gagné ici lors des trois dernières éditions, c’est sûr que nous aurions aimé l’emporter une fois de plus, mais nous avons donné notre 100%», a souligné l’athlète originaire d’Amos. Son équipe a pris le quatrième rang tôt dans la compétition et n’a jamais été en mesure de remonter.

Les cyclistes reprendront l’action dimanche pour la course sur route qui se déroulera sur 145,3 km à Vargarda.

«Ç’a bien été aujourd’hui et je pense que la forme est bonne. Pour être honnête, je ne sais pas trop à quoi m’attendre demain. De la pluie est attendue et je pense que ça va rendre la course plus difficile», a prédit Canuel.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions