/news/society
Navigation

La marche vers l’égalité se poursuit pour la communauté LGBTQ2+

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Alors que de nombreuses personnes étaient de passage dans le quartier gai samedi pour célébrer le festival Fierté Montréal, plusieurs ont quand même tenu à appeler à la vigilance pour ne pas perdre les acquis des dernières décennies.

La communauté LGBTQ2+ reste en effet sur ses gardes, notamment à cause de la recrudescence des commentaires homophobes et haineux en ligne. Plus de 1000 commentaires de ce genre ont été recensés sur les plateformes de Fierté Montréal, du jamais vu. 

«Je pense que ça démontre qu’il y a une montée de l’extrême droite partout dans le monde, que les personnes ne sont pas toujours acceptantes et tolérantes», a commenté Éric Pineault, président et fondateur de Fierté Montréal. 

Voir grand

Reste que la communauté peut compter sur plusieurs alliés dorénavant. 

Plus de 11 500 marcheurs colorés sont attendus dimanche pour le défilé de la fierté gaie sur le boulevard René-Lévesque. 

Montréal souhaite aussi accueillir le populaire World Pride en 2023, ce qui serait une première pour une ville de la francophonie. 

Les célébrations entourant la Fierté représentent des retombées économiques de plus de 30 M$ et attirent plus de 2 millions de visiteurs.