/travel/autres-destinations
Navigation

L’arc-en-ciel à portée de main

La fameuse chute à l’eau sulfureuse
Photo Jacques Lanctôt La fameuse chute à l’eau sulfureuse

Coup d'oeil sur cet article

Surnommé « l’arc-en-ciel de Cuba » et considéré comme Réserve de la biosphère, Soroa est un endroit de villégiature exceptionnel situé à seulement quatre-vingt-quinze kilomètres à l’ouest de La Havane. Une visite d’un jour au moins s’impose. Vous trouverez sur place un hôtel avec piscine où vous pourrez réserver vos excursions avec guide, ainsi que de charmantes et accueillantes casas particulares (20 cuc par nuit ou 25 cuc, si vous êtes deux, petit-déjeuner inclus), disséminées le long de la route.

En premier lieu, vous devez visiter l’orchidarium et le jardin botanique. L’orchidarium compte pas moins de cent trente variétés endémiques, ainsi que plusieurs centaines d’autres ramenées de différents endroits de la planète. Le jardin botanique est tout aussi exceptionnel et vous y trouverez, si vous êtes le moindrement attentif, le fameux « oiseau de paradis », qui pousse à l’état naturel, ainsi que l’arbre sacré de Cuba, la ceiba. La promenade dans les sentiers, à l’ombre d’arbres gigantesques et au milieu du chant d’oiseaux exotiques, comme le magnifique tocororo, a quelque chose d’enchanteur et de reposant, malgré les sentiers en pente et les marches qu’il faut gravir pour arriver au sommet, où il y a, heureusement, une petite buvette pour vous rafraîchir.

L’entrée de Soroa
Photo Jacques Lanctôt
L’entrée de Soroa

Faire trempette

Parlant de se rafraîchir, vous vous rendrez ensuite au « salto del arco iris », une chute d’eau d’une hauteur de vingt-deux mètres, en bas de laquelle il y a un petit bassin où vous pourrez faire trempette. L’endroit est assez impressionnant. Tout près de la chute, il y a des bains romains ou thermes à l’eau fraîche et sulfureuse qui possède des propriétés curatives, dit-on.

Si vous vous sentez l’âme d’un explorateur, vous emprunterez le sentier qui mène, deux kilomètres plus haut, au « mirador », d’où vous pourrez apprécier la vallée tout en bas et les fameux mogotes, ces buttes rocheuses recouvertes d’une végétation luxuriante. Et le Château dans les nuages (Castillo de las nubes), une construction insolite de style médiéval. Au-dessus de vos têtes, les quelque peu effrayants urubus à tête rouge tournoyant sans cesse dans le ciel rappellent les aigles perchés sur des pics rocheux le long du chemin de Compostelle.

Il y a plein d’autres activités écologiques, comme des balades à cheval qui vous permettront de mieux visiter la région en compagnie d’un guide toujours attentionné et découvrir les trésors géologiques. Vous pourrez ainsi visiter des grottes, un labyrinthe naturel et la Posa del amor, une piscine naturelle.

Pour vous rendre à Soroa, il existe plusieurs options. Soit un autobus de la compagnie Viazul, à 6 cuc. Départ tous les jours à 9 h de la gare centrale d’autobus. On vous laissera à Las Terrassas, d’où vous prendrez un taxi pour Soroa, à une vingtaine de kilomètres. Sinon, des taxis collectifs, également à la gare centrale, sont une bonne option pas chère.