/sports/hockey
Navigation

Une autre année importante pour Evgeny Svechnikov

Coup d'oeil sur cet article

Le jeune attaquant Evgeny Svechnikov est loin de rester abattu après avoir subi une sérieuse blessure au genou droit en septembre dernier et il veut retrouver tout son aplomb afin de se tailler une place de choix au sein de la formation des Red Wings de Detroit.

L’athlète de 22 ans tentait d’impressionner les dirigeants de l’équipe au camp d’entraînement il y a bientôt un an. Avec deux buts victorieux durant le calendrier préparatoire, il se trouvait sur la bonne voie, mais une déchirure du ligament croisé antérieur subie lors d’un duel hors-concours face aux Maple Leafs de Toronto a tout ruiné.

Le frère du joueur d’avant des Hurricanes de la Caroline Andrei Svechnikov a dû se soumettre à un parcours sinueux marqué par une opération et une longue rééducation. Maintenant, il importe de se remettre au travail de la bonne façon.

«Chaque année, vous allez me demander si la saison qui s’en vient est importante. Celle-ci ne sera pas différente des autres, particulièrement au retour d’une blessure, a-t-il affirmé au quotidien "The Detroit News" cette semaine. Je veux seulement me présenter au camp et faire mon nom. Je suis Evgeny Svechnikov, j’ai été repêché et je suis là pour une raison. Je souhaite être un élément important du futur de ce club et je veux le prouver pour moi-même, les partisans et tout le monde.»

Donc, il est hors de question pour le Russe de vivre une année aussi misérable que la précédente.

«Ce fut très frustrant. J’ai regardé les autres joueurs de la ligue et de mon repêchage qui progressent. À cause de la blessure, j’en suis au même point. Je dois me battre pour un poste et c’est dur, a-t-il dit. Cependant, je regarde en avant. J’espère seulement prendre une place et aider ces gars-là, et je sais que je peux y arriver. [...] Je me sens bien, beaucoup mieux qu’avant. Ce n’est toutefois pas à 100%, mais ce le sera au cours de la saison. Je suis encore dans le processus de guérison.»

Une production en baisse

En 2016-2017, Evgeny Svechnikov avait bien fait avec 51 points en 74 rencontres avec les Griffins de Grand Rapids, dans la Ligue américaine. Il s’est contenté de 23 points en 57 matchs un an plus tard, obtenant également deux buts et autant d’aides en 16 parties chez les Wings.

À Detroit, l’entraîneur-chef Jeff Blashill veut évidemment que le hockeyeur revienne en force.

«Ce qui compte, c’est votre façon de réagir. On le voit avec son entraînement: parfois, quand vous faites face à l’adversité, vous revenez beaucoup plus solidement. Vous êtes plus convaincant, puisque vous devez travailler plus fort. Vous trouvez en vous des ressources que vous ne soupçonniez pas, a-t-il souligné. Il sera défié à divers degrés et il doit arriver à un meilleur niveau. S’il réussir, ce sera un aspect positif pour son cheminement à long terme.»