/sports/baseball
Navigation

«Une idée créative»

Le projet d’une équipe partagée entre Montréal et Tampa Bay continue de faire jaser

BBA-SPO-TAMPA-BAY-RAYS-V-SEATTLE-MARINERS
Photo AFP Le projet d’un calendrier partagé pour les Rays entre Tampa Bay et Montréal reçoit l’aval du président des Twins du Minnesota.

Coup d'oeil sur cet article

À la fin des années 90, les partisans des Twins du Minnesota ont vécu le même climat d’incertitude que ceux des Expos. À l’époque, le commissaire du baseball majeur Bud Selig avait évoqué l’idée d’abolir les deux formations.

Les Twins s’en étaient sauvés avec la construction d’un nouveau stade, alors que les Expos ont déménagé à Washington après la saison 2004. Le même scénario est en train de se reproduire avec les Rays de Tampa Bay.

Les négociations entre le propriétaire de l’équipe, Stuart Sternberg, et la ville de St.Petersburg sont au point mort. La rencontre entre les deux parties qui a eu lieu cet été n’a pas donné de solutions qui sont viables à long terme.

« J’ai de l’empathie pour ce qui arrive aux Rays, a souligné le président des Twins, Dave St. Peter. Ils ont fait de bonnes choses depuis le début de leur concession.

« Pour ce qui est d’un partage entre Tampa et Montréal dans quelques années, c’est une idée créative. C’est un projet sur lequel on va se pencher. »

Ces propos ressemblent étrangement à ceux de tous les autres intervenants du baseball majeur depuis l’annonce du 25 juin dernier. Par la suite, St.Peter a tenu des propos intéressants sur le possible retour des Expos.

« On a parlé d’une expansion, mais ça pourrait être aussi un déménagement, a-t-il indiqué. Tout le monde est intrigué par ce qui se passe à Montréal. Je n’ai aucun doute que cette ville a l’économie nécessaire pour faire fonctionner une équipe de baseball. Il y a un bel intérêt même si le projet est encore au stade exploratoire. »

Superbe saison

Dans un autre ordre d’idées, les Twins sont engagés dans une lutte impitoyable avec les Indians de Cleveland pour le championnat de la section Centrale de la Ligue américaine. Au moment d’écrire ces lignes, les Twins avaient un demi-match d’avance sur leurs rivaux.

« Lorsque tu te retrouves dans une telle course et que tu vois les succès de ta formation, c’est sûr que tu te mets à rêver à une possible participation à la Série mondiale, a mentionné

St. Peter. Par contre, comme on le sait, une saison de baseball est un long marathon.

« Il faut garder les deux pieds bien ancrés au sol, et on y va un match à la fois. C’est un long processus. »

♦ Avec une population de 5,6 millions d’habitants, l’état du Minnesota est en mesure de faire vivre des équipes du baseball majeur, de la NBA, de la NFL et de la LNH. Dans leurs promotions, ces organisations n’hésitent pas à s’entraider. Un beau modèle. « C’est sûr qu’il existe une certaine compétition entre nos organisations. Toutefois, on est toutes condamnées à gagner pour avoir du succès aux guichets », a précisé St. Peter.

 

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions