/sports/racing
Navigation

Cody Beals défend son titre à l’Ironman de Mont-Tremblant

Cody Beals défend son titre à l’Ironman de Mont-Tremblant
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le Canadien Cody Beals a défendu avec succès son titre en étant le premier à franchir le fil d’arrivée de l’Ironman de Mont-Tremblant, dimanche, dans les Laurentides. L’Australienne Carrie Lester a quant à elle triomphé chez les femmes.

Beals a parcouru le tracé de 3,8 km de natation, 180 km de vélo et 42,2 km de course à pied en 7 h 58 min 34 s, abaissant ainsi la marque de parcours qu’il avait lui-même établie lors de l’édition précédente de l’événement (8:10,36). 

Tout comme en 2018, le représentant de l’unifolié Lionel Sanders a terminé au deuxième rang en vertu d’un chrono de 8:05,38. Après avoir concédé 72 secondes à Beals dans la portion à la nage, il a pris les devants à vélo, avec un record pour ce segment. Il a ensuite été incapable de maintenir la cadence lors de la course à pied. 

Sanders, qui effectuait un retour sur le circuit de la série mondiale Ironman après avoir récupéré d’une blessure au cœur, a malgré tout obtenu son billet pour le Championnat du monde de Kailua-Kona en octobre prochain. 

Nathan Killam a quant à lui monté sur la troisième marche du podium avec un temps de 8:29,15. 

Lester dominante

 

Carrie Lester
Photo AFP
Carrie Lester

 

Chez les femmes, Lester a doublé Sarah True, éventuelle deuxième à l’arrivée, lorsqu’elle a enfourché son vélo. Avec un temps de 8:48,26, elle a elle aussi battu le record pour cet événement, qui datait de 2013. 

Jodie Robertson (9:16,16) a pris le troisième rang. La Québécoise Pamela-Ann Bachelder St-Pierre (9:30,13) a quant à elle terminé quatrième à l’occasion de sa toute première participation à un Ironman. 

Une bourse totalisant 60 000$ US a été octroyée aux professionnels qui ont le mieux performé, de même que 40 places très convoitées par groupe d’âge pour le Championnat du monde, qui aura lieu le 12 octobre prochain dans l’archipel d’Hawaii.