/news/green
Navigation

L’agrandissement du port inquiète les sportifs

Le projet d’agrandissement pourrait nuire à la pratique de leurs activités

L’agrandissement du port inquiète les sportifs
Photo Jean-François Desgagnés

Coup d'oeil sur cet article

Les amateurs de sports nautiques craignent d’importantes limitations à la pratique de leur passe-temps favori à la baie de Beauport, en raison du projet d’agrandissement du port.  

L’Association des kitesurfers et véliplanchistes de Québec (AKVQ) compte 600 membres. La plupart pratiquent ou ont pratiqué leur sport à la baie de Beauport.   

L’agrandissement du port inquiète les sportifs
Photo Jean-François Desgagnés

«J’ai voyagé dans plusieurs endroits et, chaque fois que je reviens à Québec, je me dis qu’on a l’un des plus beaux endroits pour la pratique du sport. On est collés sur le plan d’eau, on est en pleine ville et l’on ne subit pas l’influence des marées», lance Pierre Lessard, membre du CA de l’AKVQ. «C’est le secret le mieux gardé de Québec.»   

L’agrandissement du port inquiète les sportifs
Photo Jean-François Desgagnés

 

Avec le mégaprojet d’agrandissement du port de Québec qui prévoit dans le secteur un prolongement de 610 mètres de la ligne de quai dans le fleuve, les véliplanchistes et kitesurfers craignent que leur petit paradis soit irrémédiablement entaché.   

Les sportifs aguerris vont toujours y trouver leur compte, «mais ça va devenir beaucoup moins accessible aux débutants», craint M. Lessard.   

L’agrandissement du port inquiète les sportifs
Photo Jean-François Desgagnés

Des inquiétudes  

En effet, note-t-il, l’avancée de quai réduira considérablement leur terrain de jeu, en plus de représenter un danger. Comme les planchistes naviguent souvent en parallèle à la plage, un usager en difficulté pourrait se retrouver projeté sur la barrière de roche qui sera aménagée au pied du quai.   

Dans un mémoire qu’elle a fait parvenir récemment à l’Agence canadienne d’évaluation environnementale, l’Association énonce plusieurs inquiétudes en prévision de l’aménagement d’un terminal de compteurs tout juste adossé à la baie de Beauport.   

L’agrandissement du port inquiète les sportifs
Photo courtoisie AKVQ

Ils envisagent des difficultés pour accéder au site en raison des camions plus nombreux qui emprunteront le boulevard Henri-Bourassa. Ils se demandent comment les petites embarcations de plaisance pourront cohabiter avec les énormes porte-conteneurs. Avec la ligne de quai, la vigie n’aura plus une vue à 180 degrés sur la baie, ce qui pourrait compromettre la sécurité nautique, disent-ils. De plus, les courants et les vents seront perturbés dans le secteur, selon eux.   

«On demande à l’Agence de nous garantir qu’on sera capable de continuer à pratiquer notre sport de façon sécuritaire, qu’on conservera notre voie navigable et que la période de pratique ne sera pas affectée.»   

Sans quoi l’AKVQ demandera des aménagements pour compenser les pertes subies.   

L’agrandissement du port inquiète les sportifs
Photo courtoisie AKVQ

Rencontres à venir  

Interpellée, l’Administration portuaire de Québec réplique que les préoccupations des usagers de la baie de Beauport «sont considérées au même titre que toutes celles des autres parties prenantes».   

«Le projet est appelé à se bonifier et à évoluer, notamment en fonction des échanges avec les parties prenantes concernées. Des rencontres sont à venir avec celles-ci pour traiter des dernières préoccupations manifestées dans les récents mémoires déposés», a indiqué la porte-parole Marie-Andrée Blanchet.  

L’Association a fait part de ses préoccupations sur le projet à cette adresse