/sports/hockey
Navigation

Toujours sans contrat, Mikko Rantanen ne s’inquiète pas

Coup d'oeil sur cet article

Même s’il est un des nombreux joueurs autonomes avec compensations toujours sans contrat, Mikko Rantanen ne s’en fait pas.

«Il n’y a pas de problème, a-t-il affirmé au site de la Ligue nationale de hockey [LNH]. Les camps d’entraînement ne commencent que dans un mois. Je suis conscient de ce qui se passe, mais je ne suis pas inquiet. Il y a beaucoup de joueurs dans la même situation.»

«C’est bien de savoir qu’on me fait confiance et que l’équipe veut conclure une entente à long terme, a-t-il ajouté. Nous allons voir ce qui va se passer. La situation ne me dérange pas.»

En effet, le cas de Rantanen, qui a fini au deuxième rang des pointeurs de l’Avalanche du Colorado en 2018-2019 avec 87 points, n’est pas unique. Mitchell Marner, Matthew Tkachuk, Brayden Point et Patrik Laine, tous des joueurs autonomes avec compensations très talentueux, n’ont pas d’entente pour le moment.

Attentes élevées

L’Avalanche a atteint le deuxième tour des dernières séries de la LNH. L’équipe est d’ailleurs passée à un cheveu d’une participation à la finale de l’Association de l’Ouest puisqu’elle a été éliminée en sept parties par les Sharks de San Jose.

Avec les ajouts que le directeur général Joe Sakic a faits pendant la saison morte, notamment l’acquisition de Nazem Kadri des Maple Leafs de Toronto, Rantanen croit que l’Avalanche peut s’améliorer en 2019-2020.

«Je pense que nous pouvons faire un pas de plus vers l’avant, a-t-il lancé. C’était bien de jouer en deuxième ronde, mais nous n’étions qu’à une victoire de la finale d’association. Notre équipe est maintenant meilleure alors les attentes sont élevées.»

«Tu as besoin de profondeur pour connaître du succès, a-t-il poursuivi. Il suffit de regarder les Blues de St. Louis, qui comptaient sur quatre bons trios, comme les Bruins de Boston. Tu ne gagnes pas la coupe Stanley sans profondeur.»