/entertainment/tv
Navigation

Dave et Irina, ennemis publics no 1

Deux Québécois soulèvent les passions à The Amazing Race Canada

Dave et Irina, ennemis publics no 1
Photo courtoisie, CTV

Coup d'oeil sur cet article

L’émission numéro 1 au pays, The Amazing Race Canada, connaît sa saison la plus mouvementée à cause d’un couple de Québécois qui frustre les autres participants et incendie les téléspectateurs. Des réactions qui ravissent les principaux intéressés. 

Joints au téléphone à partir de Chypre, leur nouvelle patrie d’adoption depuis quelques jours, Dave Leduc et Irina Terehova semblent plutôt fiers de produire autant d’effet. «La vie est trop courte pour être beige», déclare Leduc. 

Sur Twitter et Facebook, plus de 50 % des commentaires concernant The Amazing Race Canada parlent de Dave et Irina. L’auditoire de l’émission les accuse de tricher, de manquer de respect envers leurs rivaux, de donner le mauvais exemple, etc. Et bien évidemment, on souhaite leur élimination. Vous peinez à saisir le phénomène? Pensez à Joanie à Occupation Double Bali. Fois deux. 

«On amène quelque chose de différent, se défend Irina. Il n’y a pas qu’une manière de jouer le jeu.» 

Une vie hors norme 

Avant même la diffusion du premier épisode, Dave et Irina savaient qu’ils n’allaient pas devenir les chouchous des deux millions de Canadiens qui suivent cette compétition. De leur propre aveu, ils auraient été surpris qu’une partie du public s’identifie à eux. «Parce qu’on mène une vie complètement différente, explique Dave Leduc. Pour eux, c’est impossible de comprendre. Ils font du 9 à 5.» 

À quel point le quotidien du couple diffère-t-il du quotidien de monsieur, madame Tout-le-Monde? Passablement. Combattant d’arts martiaux mixtes originaire de Gatineau, Dave Leduc est récemment devenu le champion des poids lourds-légers du World Lethwei Championship (WLC) en remportant au Myanmar son cinquième titre mondial en boxe birmane, une discipline que plusieurs considèrent comme le sport le plus violent au monde. 

Pour sa part, Irina Terehova se décrit comme une femme au foyer. Née en Moldavie et déménagée au Canada à 12 ans, elle est l’auteure d’un blogue de type lifestyle (irinatee.com) et accompagne Dave partout. «Je ne pourrais pas être champion du monde sans elle, insiste le pugiliste de 27 ans. C’est ma reine, c’est ma queen.» 

Pas pour l’argent 

Fan de l’émission, Dave a trimé dur pour convaincre Irina de s’inscrire à The Amazing Race Canada, une téléréalité dans laquelle des équipes s’engagent dans une course autour du pays pour gagner 250 000 $. «Pour Dave, les épreuves, la compétition, c’est normal, souligne la jeune femme de 29 ans. Moi, je suis beaucoup moins habituée. Je préfère relaxer, faire du yoga et boire mes smoothies.» 

«Irina me disait : “Mais pourquoi est-ce qu’on ferait ça ? On n’a pas besoin d’argent!” Et c’est vrai. Mais je voulais qu’on vive une expérience de couple.» 

D’autres amis? Non merci 

Dave et Irina font partie des cinq équipes qui subsistent après sept semaines d’épreuves. Peu importe la suite, ils sont fiers d’avoir respecté leur ligne de conduite : gagner à tout prix. 

«Il n’y a rien qui allait nous empêcher d’aller le plus loin possible, déclare Dave. Le monde qui dit qu’on a triché, qu’on a volé des taxis... Ouin, pis? On n’est pas venu ici pour se faire des amis. Pour nous, ce n’était pas une occasion d’apprendre à connaître les autres avec des : “Allô! Comment ça va? Qu’est-ce que tu fais dans la vie?” On s’en câlisse! On voulait finir premiers.» 

CTV présente The Amazing Race Canada les mardis à 21 h. 

The Amazing Race Canada 

Réactions fortes ! 

Voici quelques-unes des réactions les plus excessives recensées sur Facebook et Twitter à propos de Dave Leduc et Irina Terehova. (Parmi les commentaires qu’on peut retranscrire, bien évidemment.) 

« Ces deux-là m’énervent ! Ils sont tellement mal élevés ! » 

« Je n’ai jamais vu une équipe tricher autant ! » 

« Zéro fairplay et aucune intégrité ! » 

« Ils manquent de respect envers tout le monde. » 

« Prions qu’ils ne gagnent pas ! » 

« Ce n’est pas le genre de représentants du Canada que nous voulons. » 

« Ils sont tellement méchants ! » 

« J’espère qu’ils vont s’écraser lamentablement ! » 

À travers cette avalanche de critiques, on trouve toutefois quelques défenseurs du couple. 

« Sans eux, la saison serait ennuyante. » 

« Je comprends vos frustrations envers cette équipe, mais au final, ils rendent l’émission divertissante et piquent la curiosité du public. »