/sports/hockey/canadiens
Navigation

«L’équipe de la décennie» du CH?

«L’équipe de la décennie» du CH?
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le Canadien de Montréal a eu plusieurs joueurs marquants dans son effectif au cours des 10 dernières années. Cependant, lesquels se sont le plus démarqués à leur position de 2009-2010 à la plus récente campagne?

Le réseau ESPN s’est prêté à l’exercice, tant pour le Tricolore que pour les 30 autres formations de la Ligue nationale de hockey (LNH), lundi matin, incluant les Golden Knights de Vegas, même s’ils n’ont que deux saisons d’existence.

«L’équipe de la décennie» du CH est formée de Tomas Plekanec (centre), Max Pacioretty (ailier gauche), Brendan Gallagher (ailier droit), P.K. Subban et Andrei Markov (défenseurs) ainsi que Carey Price (gardien). L’entraîneur-chef est Michel Therrien, qui a présenté une fiche de 194-121-37 à la barre du club.

Les critères de sélection des athlètes sont basés sur leurs performances, leurs statistiques et leur importance «historique».

Si Michel Therrien a été préféré à l’actuel entraîneur-chef Claude Julien, ce dernier a été retenu pour la composition des Bruins de Boston en raison d’une fiche de 325-198-72 et du fait qu’il ait guidé cette équipe vers une conquête de la coupe Stanley en 2011, sa première depuis 1972.

Si le capitaine du Bleu-Blanc-Rouge, Shea Weber, ne figure pas non plus dans son «équipe de la décennie», il se consolera d’être listé dans celle des Predators de Nashville, la première organisation qu’il a représentée.

Des anciens du CH à l’honneur

D’anciens porte-couleurs du CH sont également à l’honneur dans l’exercice d’ESPN.

Le gardien slovaque Jaroslav Halak, choix de neuvième tour en 2003 qui a été échangé à l’été 2010, est le gardien désigné des Islanders de New York, avec qui il a évolué de 2014 à 2018 en compilant un dossier de 88-65-19.

L’attaquant Alexander Radulov, qui a été rapatrié dans la LNH par le directeur général Marc Bergevin à l’été 2016, est choisi chez les Stars de Dallas après seulement deux saisons.

«Radulov a seulement 152 matchs à Dallas. Mais les alternatives étaient Brett Ritchie [241], Valeri Nichushkin [223] et Ales Hemsky [166]. Radulov est donc celui qui a eu le plus d’impact», explique-t-on dans l’article.

Puis, l’attaquant Thomas Vanek, qui a disputé 35 matchs (éliminatoires incluses) en 2014, est à l’honneur du côté des Sabres de Buffalo à l’aile gauche.

Alzner a la cote

En défense, Karl Alzner est digne de mention chez les Capitals de Washington. «Son parcours avec les Capitals a fait de lui l’un des défenseurs les plus efficaces de la ligue et un partenaire essentiel pour John Carlson. Ses 561 matchs joués représentent le quatrième meilleur total pour la décennie. Des blessures et un contrat “mal conçu” avec Montréal ont souillé sa réputation», précise également l’article.

Enfin, Alain Vigneault est le pilote de la décennie des Rangers de New York, où il a été instructeur-chef de 2013 à 2018. Il y a conservé un dossier de 226-147-37.