/news/currentevents
Navigation

Un étudiant universitaire réarrêté pour menace

Coup d'oeil sur cet article

L’étudiant de l’Université Laval qui avait gratuitement frappé un chauffeur du RTC parce qu’il était en retard à un examen a de nouveau été arrêté, cette fois pour menaces de mort envers trois autres individus.

En mai 2018, Vincent Dallaire attendait l’autobus dans le secteur Beauport pour se rendre à l’Université Laval. Une fois dans le bus, l’étudiant de 22 ans s’était toutefois vu refuser l’accès par le chauffeur puisque sa carte Opus était expirée.

Excès de rage

Même si Dallaire a fait valoir qu’il avait un examen important et qu’il devait se rendre à l’université rapidement, le chauffeur du Métrobus 800 a tout de même exigé qu’il aille chercher de l’argent afin de prendre le prochain bus dix minutes plus tard. Dans un excès de rage, Dallaire avait sournoisement frappé l’employé du RTC avant de quitter l’autobus.

Vincent Dallaire avait plaidé coupable à des accusations de voies de fait et menaces de mort et devait revenir en cour ce matin pour connaître sa peine. Or, l’homme de 22 ans a de nouveau été arrêté samedi pour des menaces de mort sur trois autres personnes.

« Par courtoisie », le juge René de la Sablonnière, qui doit rendre sentence, a été informé de la nouvelle arrestation de Dallaire lundi. Le juge a indiqué qu’il allait rendre tout de même sa peine.

 
Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions