/lifestyle/techno
Navigation

Avec cette invention, on peut faire entendre la fameuse «petite voix» dans notre tête! [VIDÉO]

Arnav Kapur posant avec son invention.
Arnav Kapur posant avec son invention.

Coup d'oeil sur cet article

À seulement 24 ans, Arnav Kapur ne manque pas d’idées. 

Ses dernières réalisations ou inventions sont...    

  • un drone imprimable 3D  
  • un rover lunaire conçu en collaboration avec d’autres passionnés comme lui  
  • et une technologie audio qui présente le monde pour les gens aux prises avec des problèmes de vision.    

Mais la plus récente technologie du jeune prodige du Massachusetts Institute of Technology (MIT) étonne plus encore.  

D’après le magazine Smithsonian qui rapporte la nouvelle, AlterEgo est un système portatif que Kapur a inventé pour détecter ce que vous vous dites dans votre tête, même si vous êtes complètement muet ou tout simplement silencieux.

Derrière cette invention, le système AlterEgo détecte les minuscules signaux que le cerveau transmet aux cordes vocales, aux muscles et la gorge et de la langue.  

Pour faire sortir ces signaux, Kapur fait appel à des algorithmes d’intelligence artificielle (IA) qui les analysent et les transforme en mots.  

Pour les gens privés de la voix  

L’utilisateur peut, au choix, écouter les réponses du système IA qui conduit le son à travers les os du crâne et de l’oreille ou faire entendre à d’autres ce qu’il pense en utilisant une voix artificielle.  

Pas étonnant qu’il ait remporté le prix de 15 000 $US offert par le concours Use it, remis par Lemelson-MIT.  

Un ordinateur connecté dans la tête!  

Outre les fonctions vocales, le système IA d’AlterEgo peut, connecté en sans-fil au téléphone intelligent, accéder à l’univers Internet pour effectuer n’importe quelle recherche ou encore pour demander un calcul complexe comme 85,193 divisé par 3,51 ou faire ses additions au supermarché.  

Enfin, AlterEgo peut pallier plusieurs pathologies du langage ou encore restaurer la parole à un blessé qui a perdu temporairement la faculté de communiquer.  

Dans la région de Boston, Kapur est à tester son appareil sur des patients en milieu hospitalier et dans les centres de réhabilitation.  

Même pour des gens atteints de sclérose latérale amyotrophique (SLA), le cerveau de ces malades parvient tout de même à envoyer des signaux vocaux aux organes de la parole.  

Selon son inventeur, AlterEgo est précis à 92%.